Navigation
Moteur weBlogs
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

automatique

Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Stats inscriptions
 Inscrits:
  aujourd'hui: 0
  hier: 0
  Auteurs: 476
Dernier: Claudine75

 En ligne:
  Invités : 0
  Auteurs : 3
  Total: 3
[Détail]
 Infos site

Historique
2014 Juillet
«  «         »  »
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
Nouveaux auteurs
Claudine75 16/7/2014
Marcello 14/7/2014
pecire346 21/4/2014
mkgoer123 17/4/2014
kenny 15/4/2014
Promo


Top-Five !
1 Keltouma 712
2 motpassant 614
3 vilistia 424
4 atanetbout 336
5 lydwine 238
.../...

Telecharger Skype - France , le portail du téléphone gratuit

Noogle, fournisseur de sites web


BLOGs - Articles de vilistia
 Publier les articles de vilistia

Catégories


Articles les plus récents


11/04/14
Catégorie: Politique : 

Auteur: vilistia (12:25 am)

Une visite de Vladimir Poutine en France embarrasse Paris

LE MONDE | 05.04.2014 à 10h30 • Mis à jour le 05.04.2014 à 16h05 | Par Piotr Smolar

Vladimir Poutine, jeudi 3 avril dans sa résidence de Novo-Ogorevo, près de Moscou. | AFP/ALEXEY DRUZHININLa géopolitique a rattrapé Courcy. Ce village de 1 000 habitants, situé dans la Marne, à 10 km de Reims, devait connaître prochainement l’agitation des grands jours, lors des commémorations du centenaire de la première guerre mondiale. Un invité prestigieux était annoncé vers le 23 avril : Vladimir Poutine.Cette visite devait permettre au président russe de rendre hommage aux soldats de son pays, membres du corps expéditionnaire qui a participé à l’offensive Nivelle. « Ils ont eu 700 morts pour une commune qui devait compter à peine plus d’habitants à l’époque, souligne la maire de Courcy, Martine Jolly. Les Russes voulaient que ça soit bien mis en évidence, lors des commémorations. Mais là, je suis en pleine incertitude. »

Martine Jolly n’est pas la seule. Courcy est victime d’une collision entre ce passé et l’actualité : la tension inédite entre les Occidentaux et la Russie après l’annexion de la Crimée. A deux semaines de l’échéance, la visite du chef de l’Etat russe n’est ni confirmée ni annulée par l’Elysée, puissance invitante. « C’est tout à fait inhabituel, confirme-t-on à l’ambassade russe à Paris. Nous attendons des nouvelles, d’autant que la logistique est lourde. »

EMBARRAS ET DIVISIONS

La possibilité d’une photo commune, lors de cette cérémonie, entre Vladimir Poutine et François Hollande indisposerait-elle l’Elysée ?

Vladimir Poutine annoncé à Courcy

PUBLIÉ LE 29/09/2013

Par Marion DARDARD

COURCY (51). Vladimir Poutine, « LE » Vladimir Poutine à Courcy en 2014 ? Une simple visite officielle pour la maire du village, qui se concentre sur le monument à ériger en mémoire des soldats russes…
Le monument, inspiré de cette photo d’époque d’un soldat russe, sera érigé ici-même, se réjouit la maire de Courcy.<br /><br /> Musée fort de la Pompelle (à gauche)<br /><br />
Courcy, 1 200 habitants, sa verrerie et son monument aux morts classés, son église, ses cultures, son épineuse friche de la BA112 et… bientôt, sa statue en mémoire des soldats russes morts sur son territoire lors de l’offensive du général Nivelle en 1917. Un monument qui risque bien d’attirer tous les regards en avril ou mai 2014.
Car Vladimir Poutine, en marge d’une visite officielle en France, devrait être présent pour son inauguration, selon Alexandre Orlov, ambassadeur de la Fédération de Russie. Aucune date précise n’est encore fixée pour le moment. Une seule certitude, elle se déroulera après les élections municipales. Martine Jolly, maire de Courcy, n’en attendait pas tant. Et prend avec beaucoup de sérénité cette situation plutôt insolite.

« On ne se met pas martel en tête ! lance l’élue, qui ne souhaite pas s’étendre sur cette venue, préférant concentrer les attentions sur le monument et ce qu’il représente. Ce n’est pas à nous de communiquer sur ce sujet. Le devoir de mémoire existe, on participe avec plaisir, et on est contents pour la commune. C’est une jolie histoire, qui se passe en toute simplicité. Mais l’inauguration nous dépasse, même si j’aimerais une grande fête avec la population. On fera ce qu’on nous demandera de faire. Ce sera une visite officielle, dans le cadre d’une invitation officielle. On aura un certain nombre de choses à prendre en compte, mais pas en charge. »

Le projet de monument labellisé « Centenaire »

Tout a commencé il y a deux ans. L’association du Souvenir du corps expéditionnaire russe en France (Ascerf), en pèlerinage chaque année dans le secteur, invite la commune à participer à une commémoration marquante en 2017. « J’ai répondu que l’équipe ne serait peut-être plus la même, mais que sur le principe, nous étions d’accord, pour le devoir de mémoire… » raconte Mme Jolly. « Et puis, au moment des fêtes, l’an dernier, j’ai eu un appel du sous-préfet. Il m’a dit que j’allais être contactée par l’ambassade… Il était question de mettre une stèle dans la commune. »

Les élus se plongent alors dans l’histoire de Courcy. Et découvrent que la reprise du village par le corps expéditionnaire russe aux Allemands le 16 avril 1917 représente la victoire la plus éclatante de la bataille de la Marne.

Un fait historique qui n’avait pas échappé au Rémois Marc Bouxin, passionné d’histoire et de culture russes, membre d’honneur de l’Ascerf… « En 2010, l’ambassadeur était venu inaugurer le monument commémoratif bilingue de la Pompelle, se souvient-il. J’avais alors évoqué avec lui l’idée d’ériger une stèle à Courcy. Et de fil en aiguille… Quand il a parlé au président Poutine de cette victoire de Courcy, ce dernier a pensé que ce serait l’occasion de marquer l’engagement russe aux côtés des Français dès 1914 et lui a confié son souhait d’inaugurer lui-même le monument. » Un monument dont l’érection est d’ailleurs inscrite, depuis quelques jours, dans la programmation nationale du Centenaire de la Première Guerre mondiale, bénéficiant ainsi du label « Centenaire ».

Une première réunion de travail sur les conditions d’installation du monument a eu lieu le 15 avril dernier à la mairie de Courcy. Parmi les participants, Alexandre Orlov en personne.« Nous lui avons présenté trois lieux, confie Mme Jolly. Il a eu un coup de cœur pour le site au centre du village. Ainsi, en juin 2013, nous avons pris, en conseil municipal, une délibération indiquant que nous mettions bien à disposition la parcelle de terrain nécessaire, au croisement des rues Farman et des Loisirs. »

L’information à la population devrait bientôt se faire. « On a imaginé travailler avec les enseignants, le périscolaire et le collège de secteur, afin que les enfants sachent pourquoi on érige ce monument, quels événements se sont déroulés ici et les amener au devoir de mémoire. »

Quant à la statue, financée par l’État russe (la mairie prendra à sa charge l’aménagement autour), elle a mis tout le monde d’accord : il s’agira d’une sculpture en bronze grandeur nature d’Alexandre Taratynov représentant un soldat russe en tenue de combat avec casquette et fusil à la bretelle, tenant dans ses bras une fillette française à qui il tendra un ours en peluche, en référence à l’ours Michka, mascotte du corps expéditionnaire russe.







11/04/14
Catégorie: Politique : 

Auteur: vilistia (12:23 am)

Glaziev : les sanctions contre la Russie transformeront le monde en « un vaste jeu géopolitique au seuil d’une guerre mondiale »

Glaziev : les sanctions contre la Russie transformeront le monde en « un vaste jeu géopolitique au seuil d’une guerre mondiale »

La rédaction
dimanche 6 avril 2014

Lors d’un entretien en russe avec Russia Today et également diffusé par RIA Novosti, le conseiller à la présidence russe en charge de l’intégration eurasiatique, l’économiste russe Sergeï Glaziev, a prévenu que des sanctions musclées contre la Russie provoqueront l’effondrement du système financier européen et conduiront le monde à un « vaste jeu géopolitique au seuil d’une guerre mondiale ».

Si les Etats-Unis tentent d’imposer des sanctions du même type que celles infligées à l’Iran, affirme Glaziev, provoquant la coupure quasiment complète du pays du système financier, c’est-à-dire du dollar et de l’euro, alors, d’après nos calculs, les pertes pour l’UE pourraient s’élever à 1000 milliards de dollars. Si nos paiements son gelés, les banques européennes le ressentiront de façon palpable, car des centaines de milliards d’engagements seront gelés.

Si de telles mesures étaient en plus renforcées par les Etats-Unis, elles déstabiliseraient l’ensemble du système financier européen en parallèle avec les tentatives de nuire la Russie, a-t-il souligné, « transformant ce monde en un vaste jeu géopolitique au seuil d’une guerre mondiale ».

Si rien que pour l’économie allemande la facture potentielle pourrait s’élever à 200 milliards d’euros, note Glaziev, « les dégâts les plus forts, aussi bizarre que cela puisse paraître, seront ceux subis par les intérêts ukrainiens – dont ils se préoccupent tellement – et les pays baltes, qui se sont comportés de la façon la plus agressive. Les pertes encourues par les pays baltes équivaudront à leur PIB, étant donné que leurs économies se résument pour l’essentiel à des services de transit en direction ou en provenance de la Russie.

Ainsi, les sanctions seraient un suicide économique pour l’Europe. En Europe, le monde des affaires en a bien conscience. Cependant, ce qui me frappe c’est à quel point les média européens se comportent comme des filiales de leurs confrères américains, ou plutôt, même pas américains mais des faucons les plus vicieux ».

En France, Jacques Cheminade a souligné que Sergeï Glaziev, dont le nom figure sur la liste américaine et européenne des personnalités qui subiront des sanctions, est la personne qui s’efforce d’organiser la politique russe de « dé-offshorisation ».

Il s’agit de faire retourner en Russie les fortunes colossales des oligarques russes planquées dans les paradis fiscaux off-shore tels que les Iles Vierges britanniques, afin qu’elles soient assujetties à l’impôt et investies dans l’économie productive du pays.







11/04/14
Catégorie: Politique : 

Auteur: vilistia (12:21 am)

Les civils morts EuroMaïdan -infographie

par Olivier Berruyer dans Crise Politique







11/04/14
Catégorie: Politique : 

Auteur: vilistia (12:19 am)

Ukraine : L’est s’insurge, le gouvernement réprime.

08 avril 2014

7apre_zast

Le gouvernement provisoire de Kiev pensait que la vague d’arrestations effectuée dans les milieux prorusse au mois de mars allait ettouffer le mouvement de révolte du peuple russophone d’Ukraine, emmené par le Donbass.

Ce mouvement est rentré dans une nouvelle phase hier :

Le Donbass est l’épicentre du mouvement.

- A Donetsk, à la suite d’un meeting de plusieurs millieurs de personnes, les militants de la résistance populaire du Donbass ont pris l’administration du gouverneur, la direction régionale du SBU (Service de sécurité de l’Ukraine). Ce matin, des députés du peuple se sont rassemblés dans la salle du conseil régional et ont proclamé la “République populaire du Donbass”.

Cette fois-ci les militants sont armés et ont élevé des barricades autour des bâtiments qu’ils occupent.

6aprel26aprel96aprel77apre87apre117aprel7apre6IMG_36037apre4

- A Lugansk, après un meeting de plusieurs milliers de personnes, les militants de la “garde de Lugansk” ont envahi et pris la contrôle du bâtiment de la direction régionale du SBU. Ils ont pris possession des armes qui y étaient stockées.

sbulug

1396852836_11

Cette nuit une bataille rangée a eût lieu dans le centre ville de Lugansk. Les anti-maïdan auraient tiré des coups de feu sur les militants du pravy sektor et inversement. On signale des blessés et des morts

1388648 (1)

UkraineCarte

- A Marioupol, un meeting de plusieurs milliers de personnes a manifesté devant le siège local du SBU, puis devant la mairie et s’est dispersé suite à l’intervention de la police ukrainienne

img_1318

IMG_1267

IMG_1275

IMG_1300

IMG_1310

IMG_1357

- A Kharkov, le meeting hier sur la place Lénine s’est tranformé en prise de du bureau du gouverneur, qui a été libéré ce matin, après négociation avec la police par les manifestants.

thumb-article-390x283-5d8b

1

3

Cet après-midi une cinquantaine de manifestants a pris d’assaut les locaux de la télévision pro-maïdan ATN et une bataille rangée s’est déroullée entre pravy sektor et les manifestants anti-maïdan, qui les ont chassé.

Des milliers de manifestants ont tenté ce soir de reprendre les bureaux du gouverneur de Kharkov et ont réussi. La police a, vers minuit, cédé le terrain aux militants prorusses.

- A Nikolaev, un meeting de soutien au Donbass s’est réuni et a essayé, ce soir de prendre les bureaux du gouverneur. Des heurts ont éclaté entre partisans du maïdan et militants prorusses.

meeting antimaïdan Nikolaev

meeting antimaïdan Nikolaev

meeting antimaïdan Nikolaev - assaut contre administration

activistes du pravy sektor

activistes du pravy sektor

activistes prorusses

- A Odessa, en raison des festivités des 70 ans de la libération de la ville par les troupes soviétiques, les activistes prorusses n’ont pas mené d’action de cette envergure.

Les principales revendications sont identiques pour tous ces mouvements :

1° Référendum régional sur le statut de région autonome pour ces territoire ;

2° Fédéralisation de l’Ukraine ;

3° Libération des prisonniers politiques (comme Anton DAVIDTCHENKO à Odessa, Vladimir KLINTCHAEV à Lugansk, Pavel GOUBAREV à Donetsk, ou Dmitri KOUZMENKO à Lugansk).

A ces événements le pouvoir de Kiev a répondu par la répression : arrestations de militants (comme à Marioupol et à Donetsk), proclamation de l’état d’opération antiterroriste (ce qui donnerai des pouvoirs étendus au SBU) et menace de proclamation de l’état d’urgence par la Rada Suprême (le parlement ukrainien). Vu la rapidité avec laquelle les bâtiments publics ont été pris par les manifestants, le ministère de l’intérieur ukrainien a envoyé des unités de police de l’ouest du pays pour contrôler la situation. Cela s’est vérifié à Kharkov, où c’est un bataillon de police de Poltava (centre de l’Ukraine) qui gardait ce soir le bâtiment des bureaux du gouverneur.

Décidément deux poids, deux mesures, ce qui était considéré comme le libre exposé des revendication du peuple (occupation de bâtiments publics, manifestations au profit de puissances étrangères) est aujourd’hui un “coup d’Etat séparatiste anticonstitutionnel”, comme l’a dit le Président par interim TOURTCHINOV.

Sergueï LAVROV, ministre des affaires étrangères russe a proposé la médiation de son pays pour résoudre cette crise.







11/04/14
Catégorie: Politique : 

Auteur: vilistia (12:10 am)

RT. Poutine met en garde sur les approvisionnements en gaz S/T





« 1 ... 37 38 39 (40) 41 42 43 ... 85 »

Copyright © 2011 - Blog-Media - La plateforme multi-blogs du Net
L'ABC du Gratuit...Pour trouver les meilleurs sites gratuit de l'Internet !!!