ID Passe
Moi aussi, je veux un Blog : je m'inscris ICI
Menu Principal
Moteur weBlogs
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Conserver

Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Stats inscriptions
 Inscrits:
  aujourd'hui: 0
  hier: 0
  Auteurs: 213
Dernier: matieux

 En ligne:
  Invités : 0
  Auteurs : 5
  Total: 5
[Détail]
 Infos site

Historique
«  «  2022 Mai  »  »
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Promo

Top-Five !
1 Keltouma 712
2 motpassant 614
3 vilistia 433
4 atanetbout 348
5 lydwine 238
.../...

Telecharger Skype - France , le portail du téléphone gratuit

Noogle, fournisseur de sites web

BLOGs - Articles de Ensemble
 Publier les articles de Ensemble

Catégories


Articles les plus récents
11/05/2010

Auteur: Ensemble (1:19 am)

C'est officiel... Depuis le samedi 8 mai 2010... Sortir-Ensemble a enfin trouvé son Esteban...

Pour ceux qui auraient oublié ou auraient des lacunes en culture animée, je rappelle qu'Esteban est le héros de la série les Cités d'Or.

Une remise à niveau sur ce monument des dessins animés de notre enfance est possible en consultant : www.citesdor.com.

En résumé, Esteban avait comme don de chasser les nuages. Et c'est ce même don qu'est en train de développer notre ami Teugrim.

Déjà lors du tournoi de pétanque à Hossegor les éclaircies avaient été largement plus nombreuses que les averses.

Mais alors samedi pour le tournoi de volley, ce fut presque parfait!

Une toute petite averse ridicule nous a fait ouvrir nos parapluies (ceci dit si nous les avions amené sur le sable pour rien nous aurions râlé!) et ensuite ce ne fut que du beau temps (au Pays Basque on parle de beau temps quand il ne pleut pas et pas uniquement quand le ciel est tout bleu).

Et c'est tant mieux! Car grâce à Teugrim/Esteban les avants bras des cop'se ont rougi, de nouvelles techniques de plongeon sur sable ont été élaborées, les mauvais perdants ont été démasqués (1), un nouveau élastique à chignon a été breveté (2), les gagnants du tournoi ont vu la vie en rose, les derniers ont été célébrés avec autant d'enthousiasme que les premiers...

Sur SE il y a de temps en temps quelques tournois mais jamais vraiment de concours et c'est un peu comme à l'école des fans "tout le monde gagne".

Par exemple lors du tournoi de volley seuls quatre "chanceux" ont gagné un tee-shirt rose mais les autres ont peut être "gagné" une rencontre avec un nouveau cop'se, un fou rire, la recette du gâteau de Karotte (3), quelques souvenirs écorchés d'une chute dans le sable, une explication longue et détaillée sur le fonctionnement des toilettes automatiques (4) mais surtout le plaisir de passer un moment au grand air bien entouré...

Avec aux manettes un organisateur qui chasse les nuages je ne peux que vous encourager à participer aux sorties en plein air de Teugrim/Esteban!

Le 5 juin sera l'occasion de vérifier une nouvelle fois ses nouveaux pouvoirs mais j'en suis persuadée il fera beau pour le Paint Ball (5)!

Article écrit par Pupi (Stéphanie)

(1) : J'ai une liste que je peux envoyer en MP!

(2) : Cliquer pour la preuve en image

(3) : Il ne s'agit pas d'un gâteau à la carotte mais bel et bien d'un gâteau fait par notre cop'se Karotte (Karine)

(4) : Nous ne sommes que deux privilégiées à avoir eu cette chance!!

(5) : Et puis s'il pleut ce jour là c'est juste qu'Esteban/Teugrim aura décidé que dans la boue c'est plus rigoloue euh rigolo!!

22/04/2010
Catégorie: Tout et rien...

Auteur: Ensemble (6:35 pm)
Karine habite à Dax, elle a 37 ans et elle est devenue cop'SE depuis le 28 mars 2010.


- Bonjour Karine,
- Tu as choisi le pseudo HACHKA, quelle en est l'origine ?

HACHKA c'est le mot correspondant à mes initiales (HK).


- Pour mieux te connaître, quelle est ta situation personnelle et ton job ?

Je suis célibataire et je vis seule avec ma fille de 14 ans. Et je suis commerciale dans un institut de remise en forme bien connu dans la région.

- De quelle manière as-tu connu le site SE ?

J'ai connu SE par pur hasard sur internet en cherchant des sorties sur Bayonne (la vérité c'est que c'est Murielle qui cherchait et qui a trouvé SE et qui m'a obligé à m'inscrire!!!lol) elle à bien fait!!!

- Quelle a été ta 1ère sortie, as-tu été intimidée , quelle impression as-tu ressentie ?

Ma première sortie a été double!! Apéro du BAB suivi de l'apéro à Capbreton. Un peu intimidée les premières minutes mais très vie mise à l'aise grâce à la team présente. Rien à dire PARFAIT.

- Es-tu inscrite sur d'autres sites du même genre ?

Non.

- Quelle genre de sorties t'intéressent-elles le plus ?

Les soirées apéro/resto.

- Que penses-tu des cop'SE que tu cotoies dans les sorties ?

Très bon esprit dans l'ensemble.

- Quelle est la sortie qui n'existe pas et que tu souhaiterais voir sur SE ?

Rien au premier coup d'œil !

- Es-tu tentée d'organiser des sorties et lesquelles ?

Pour l'instant non car je n'en ai pas le temps mais c'est tout à fait envisageable. Ce serait des sorties apéro/resto à priori.

- Qu'est-ce qui te plait sur SE ?

La qualité du site et sa facilité d'utilisation.


- Qu'est-ce qui pourrait être amélioré sur SE ?

La visibilité des photos qd on en cherche des bien précises

- Voudrais-tu ajouter autre chose pour terminer cette entrevue ?

Longue vie à SE et excellente idée de réunir en réel des gens sympas dans un monde trop virtuel à mon goût.



Merci et à bientôt Karine ...
27/03/2010
Catégorie: Sports

Auteur: Ensemble (12:53 am)

Le dimanche 28 avril, Sortir-Ensemble deviendra pour quelques heures dans les montagnes de Sare Courir-Ensemble. Très personnellement, courir même sur du plat est un plaisir qui m'échappe un peu mais courir dans la montagne (c'est à dire à l'endroit même ou j'ai du mal à marcher, que dis-je à me trainer!) me paraît limite impossible.

Fort heureusement sur SE nous sommes aussi nombreux que différents et Laurent (Gone-Riding pour les cop'se) a lancé un défi de taille : le Sara Korrika Trail. Allez hop quelques explications de la plume de l'organisateur himself "La Sara Korrika est une course de trail de 25 kilomètres sur les flancs de la Rhune avec des pentes à fort pourcentage. Cette course est organisée par le club de course à pied de Sare "le club Sara korrika". La course se déroule dans sa quasi-totalité dans la montagne avec un dénivelé positif de 1443 mètres et négatif de 1442 mètres, en semi-autonomie et en ravitaillement double. Chaque coureur doit donc prendre en charge une partie de son ravitaillement et courir avec une réserve d'eau. Le parcours est de type caillouteux, rocailleux et chemins de mulets."

Waouh! Tout un programme qui n'a pas effrayé Christophe (Phoenix) et Jochen (Hank) et c'est donc en trio que "la Manschaft" (dixit Jochen dans sa langue maternelle) s'élancera à la conquête des montagnes sarratar (de Sare quoi!).

Mais avant le top départ, quel type d'entraînement a suivi notre manschaft? Course à pied bien sûr! Entre 40 minutes et 2 heures à raison de une à deux fois par semaine, plus un exercice hyper sympa qui consiste à monter et descendre les 100 marches à Biarritz (1).

Bien sûr chacun d'entre eux pratiquait un ou plusieurs sports avant de se lancer dans la course! Natation et foot "just for fun" pour Jochen. Athlétisme, équitation, escrime, boxe anglaise et plongée sous marine pour Laurent (2), et pour Christophe équitation aussi plus sports de loisir (dériveur, vtt, tennis, ...).

Tout ce qu'il faut pour assurer un franchissement de la ligne d'arrivée dans de bonnes conditions même si la course en montagne est une grande nouveauté pour la manschaft qui va faire ce dimanche ses premiers pas de course sur des terrains accidentés et escarpés.

Interrogés en solo, le trio a unanimement déclaré s'être fixé comme seul objectif de finir la course en bonne santé et si possible ensemble. Après l'effort, Christophe rêverait d' une sortie "massage des cuisses des coureurs par des mains expertes" (3) à l'arrivée de la course...

Tous trois espèrent être suffisamment en jambes pour participer au mois de juillet à une course encore plus folle proposée par Christophe "Le marathon du Pays Basque" mais ils reconnaissent que leur inscription sera conditionnée à leur état de forme à l'arrivée dimanche.

Laurent proposera peut être de "courir utile" lors de trail Barétous SLA dont les bénéfices seront reversés à l'A.R.S (Association pour la Recherche sur la Sclérose latérale amyotrophique et autres maladies du motoneurone), amis sportifs surveillez les prochaines sorties pour parfaire votre entraînement ou vous lancer dans la course!

Vous aurez de toutes façons l'occasion de recueillir les impressions de la manschaft sur le Sara Korrika Trail ou de discuter des futures courses car nos cop'se coureurs apprécient aussi se retrouver autour d'un verre, se défouler sur un dancefloor, voir un bon film ou encore glisser sur des rollers! Bref comme le résume très bien Christophe "toutes les activités en compagnie de gens sympas"... (4)

En attendant la bonne compagnie du trio ou d'un de ses membres dans une prochaine sortie : BONNE COURSE LA MANSCHAFT!!


Article rédigé par Pupi (Stéphanie)

Merci les garçons d'avoir répondu à toutes mes questions!


1- Moi aussi je m'entraîne à descendre et remonter les 100 marches... pendant les Casetas!

2- C'est tout!

3- S'il y a des masseurs parmi vous (ou plutôt des masseuses!)

4 - Ca tombe bien, y'en a pleins des sorties comme ça...

18/03/2010
Catégorie: Tout et rien...

Auteur: Ensemble (9:31 am)

Tout le monde sait que Sortir-Ensemble propose une large variété de sorties mais il faut que reconnaître que certaines se démarquent quelque peu.

Parlons par exemple de la soirée Karaoké + danse à la casa du samedi 20 mars (organisée par DJDENIS).

Bon, des soirées Karaoké on en a tous fait dans des bars ou des restos, certains d'entre nous ont même été conviés par des amis super impatients de tester l'application karaoké de la console et on s'est retrouvé à quelques uns (par expérience rarement plus d'une dizaine) à chanter juste ou faux autour de la table basse du salon...

Mais une soirée Karaoké "chez l'habitant" à plus de 60? à part ceux qui ont eu la chance d'assister chez DJDENIS aux deux premières éditions, je veux bien parier un carambar (blague incluse) que personne n'en a fait.

Quand j'ai demandé à Denis comment il avait eu l'idée de proposer cette soirée il m'a tout simplement répondu "J'ai la sono, j'ai les lumières, chiche on en fait une".

Il faut aussi "un peu" d'espace (faudrait que je lance une offensive contre l'appart des voisins pour accueillir autant de monde chez moi!) et beaucoup de confiance (même si Denis prétend que sa déco n'a rien à craindre(1)) envers les invités pour ouvrir les portes de sa maison à une soixantaine de cop'se prêts à pousser la chansonnette et à se dégourdir les gambettes.

Et puis surtout, il faut du métier et du métier justement Denis n'en manque pas.

La plupart d'entre nous l'ont vu derrière les platines lors de soirées SE et notamment lors de la soirée inaugurale au Casino de Biarritz mais dans son CV de DJ les premières expériences remontent aux "fameuses BOUM pour les copains et les copines. A l'époque, je n'avais pas de table de mixage, j'avais 2 amplis HI FI et 2 platines disques et je passais de l'un à l'autre. J'avais 15-16 ans" (2). Ensuite direction les radios libres "la FM commençait à bouger et comme j'étais très timide (surtout avec les filles), je me suis dit il faut que tu te lances. Me voilà donc en train d'animer des émissions, à l'époque je présentais les nouveautés Funk et je mixais plusieurs titres sans blabla pour que les auditeurs puissent les enregistrer sur des K7".

De fil en aiguille (ou plutôt de vinyle en vinyle) Denis commence à travailler pour une société d'animation de soirées qui se produisait dans tous les palaces et lieux de réception de la capitale (3) et ajoute à son CV de DJ de sacrées expériences comme le mariage des enfants du président du Sénégal et de Côte d'Ivoire. "J'étais mort de trouille, comme premier morceau de la soirée j'ai mis Kassav en concert. J'ai présenté les mariés sur l'intro où il y a de la batterie et un peu d'orchestration, ils sont venus sur la piste de danse et à ce moment pile poil le morceau est parti et tout le monde est arrivé pour danser. C'est tombé au bon moment et ça c'est magique, j'en ai encore des frissons".

Parmi toutes ces animations, quelques anecdotes amusantes comme cette fois où "je me retrouve sous une tente dans la cour d'un château et je faisais danser les gens à 20 mètres de là mais eux étaient dans le château! Trop drôle pour moi, je mettais un disque et je courrais voir à la fenêtre si les gens dansaient" ou cette soirée pour un Centre d'Aide par le Travail qui accueillait principalement des sourds et malentendants " je me suis dit, mais comment tu vas faire? Un responsable m'avait rassuré en me disant : ne vous inquiétez pas ils vont danser comme des fous. Et c'était vrai. Certes, ils n'entendent pas mais ils observent les autres qui dansent et les imitent et comme ils perçoivent les basses ils ont le tempo".

Dernière soirée animée à Paris au Pavillon Baltard (oui oui celui de la Nouvelle Star!) pour le passage à l'an 2000 "j'ai tout donné, pur moment de bonheur et de communion avec le public qui me le rend bien", d'ailleurs "c'est pour ça que je fais des soirées, pour ces moments là qui m'inondent de chaleur et de bonheur intense", ce métier une fois "que ma timidité s'est estompée, c'est devenu une drogue, une passion, envie de voir pleins de choses, de rencontrer des tas de gens et surtout de donner du plaisir et du bonheur à travers la musique".

Plaisir et bonheur seront très certainement au rendez vous à la casa samedi soir mais notre hôte profitera-t-il vraiment de la soirée? "un peu même s'il faut s'occuper de la technique, entre le son, les lazer disques à mettre, les micros à gérer, le dvd à enlever, la programmation musicale c'est dur mais que c'est bon".

Heureusement même s'il est très occupé ces soirs là, Denis garde en mémoire pleins de bons souvenirs des éditions précédentes avec entre autres, 10 kg de tortilla dans son frigo le lendemain matin, une crise de fou rire général dans la cuisine avec K, un groupe de filles en délire lors d'une chanson, N qui va se coucher, un bouche à bouche avec M (qui je le précise est un garçon!) et surtout surtout "tous ces gens que je vois danser et qui sont heureux".

Niveau danse, le temps passé derrière les platines ne lui a pas permis d'être un bon danseur de rock, fort heureusement avec "le zouk dans le sang" et quelques de cours de salsa à son actif il peut quand même s'éclater sur le dancefloor.

Pour ceux qui y seront : à samedi!

Pour les autres : y'aura peut être une quatrième édition??

Pour tous, parole de DJDENIS : "la musique et la danse c'est la seule thérapie que je connaisse" (alors à la casa ou ailleurs, essayez cette thérapie!)



1- Ce qui n'est en aucun cas une raison pour maltraiter la déco de la casa!

2- Note de DJDENIS himself : "certains sont en train de calculer non?"

3- Notamment au très chic Pré Catelan



Article écrit par Pupi

Merci à DJDENIS d'avoir répondu à toutes mes questions!

13/03/2010
Catégorie: Tout et rien...

Auteur: Ensemble (12:10 am)

Il y a ceux qui ont tout simplement choisi leur prénom : Karine, Nicolas, Maylis, Alain.

Il y a ceux qui ont ajouté leur département à leur prénom : Alain40, Regis40, Gael64, Haude29.

Il y a ceux qui font dans le diminutif avec ou sans département : Vallou, Phil, Bea40, Pat40, Oliv64 ou bien dans le diminutif à chiffres Seb234, Oliv613, Nat150.

Certains prénoms ont été « basquisés », François est logiquement devenu Panxoa ou Pantxoa et Françoise s’est transformée en Pantxika. Certains ont choisi pour pseudo un autre prénom que le leur, parfois le prénom qu’ils auraient aimé porter ou celui d’un proche (enfant, grand parent, etc etc..).

Certains ont pour pseudo un mot que l’on connaît et comprend mais pourquoi l’ont ils choisi ?

Par exemple, presque tout le monde (1) sait qu’en basque Kaxu signifie attention. Mais pourquoi notre amie Kaxu s’est elle appelé ainsi? Tout simplement parce que c’est le premier mot qu’elle a appris en arrivant au Pays Basque « Les mamans passaient leur temps à dire Kaxu à leurs enfants à la sortie de l'école et je trouvais ce mot "beau", tendre, et protecteur à la fois!!! C'est aussi parce que ce terme me résume assez bien car il me semble que je suis gentille avec les gens mais il faut faire attention de ne pas embêter les gens que j'aime sinon je vois rouge »

Nous savons que le Phoenix avait selon la légende le pouvoir de renaître de ses propres cendres et maintenant vous savez que c’est pour cela que notre cop’se Phoenix a choisi ce pseudo afin de prendre un nouveau départ après, selon ses propres termes « un très gros coup de lance-flamme qui m’a brûlé vif ».

Et puis il y a les pseudos dont le sens nous échappe…

Charité bien ordonnée je commence par le mien de pseudo. Pupi (qui pour info se prononce poupi) trouve son origine dans un délire de soirée étudiante pendant laquelle j’avais osé boire un jus d’orange ce qui a immédiatement attiré l’œil de mes petits camarades, d’autant que le jus d’orange était de marque Poupina (2) (pas banal !). Ce soir là on avait décidé que tous les mots devaient finir en –ouch alors naturellement je suis devenue Pupinux (oui parce qu’en basque poupinouch s’écrit pupinux), depuis ce pseudo m’est resté même si j’ai décidé de lui enlever une syllabe (j’en ai déjà trois dans mon prénom alors pour le pseudo deux c’est largement suffisant).

L’autre jour en regardant la liste des nouveaux inscrits, je vois un certain Bakiane. Alors surnom donné pendant une soirée étudiante trop arrosée ? Joli mot dans une autre langue ? Ville d’une contrée lointaine ? Allez fin du suspens et réponse de l’intéressé « Bakiane, c’est simplement le nom de la villa de ma grand-mère a Hossegor. Je ne sais si le mot signifie en gascon (elle parlait un peu le gascon). Puisque mes meilleurs souvenirs d'enfance sont associés avec Bakiane, je m'en sers comme pseudo »

Quelle que soit leur origine, nos pseudos même choisis dans le feu de l’inscription en disent un peu ou beaucoup sur nous…

Si vous aussi vous voulez en dire un peu plus sur votre pseudo, je vous invite à m’adresser un MP via Sortir-Ensemble. Régulièrement je rajouterai un chapitre à la chronique « tout, tout, tout, vous saurez tout sur nos pseudos… »

Pupi (Stéphanie)

1- Maintenant tout le monde sait !

2- J’en ai jamais retrouvé depuis ce soir là….

(1) 2 3 4 5 »

Copyright © 2008 - 2022 - Blog-Media - La plateforme multi-blogs du Net