ID Passe
Moi aussi, je veux un Blog : je m'inscris ICI
Menu Principal
Moteur weBlogs
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Conserver

Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Stats inscriptions
 Inscrits:
  aujourd'hui: 0
  hier: 0
  Auteurs: 213
Dernier: matieux

 En ligne:
  Invités : 0
  Auteurs : 8
  Total: 8
[Détail]
 Infos site

Historique
«  «  2022 Janvier  »  »
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
Promo

Top-Five !
1 Keltouma 712
2 motpassant 614
3 vilistia 433
4 atanetbout 347
5 lydwine 238
.../...

Telecharger Skype - France , le portail du téléphone gratuit

Noogle, fournisseur de sites web

BLOGs - Articles de Keltouma
 Publier les articles de Keltouma

Catégories


Articles les plus récents
30/04/2008

Auteur: Keltouma (4:31 pm)

"L'amour porte en lui une fantastique vertu qui demande à sortir de ses entraves, à déborder le sphère de la vie privée dans laquelle il est actuellement limité et intensifié , à s'etendre à l'espèce et au Monde"
Edgar Morin: Introduction à une politique de l'homme
p 35

30/04/2008

Auteur: Keltouma (4:26 pm)
Un auteur allemand qui s'appelle Heidegger, mais dont je ne retiens plus que le nom du livre et la citation avait écrit quelque chose de sensationnelle que je demanderais à tout écrivain mais surtout aux plus jeunes de bien vouloir lire et relire attentivement. C'est l'une des clés de la réussite:
" Les mots et la langue ne sont pas des petits sachets dans lesquels les choses seraient simplement développées pour le trafic de la parole et des écrits, c'est seulement dans ces mots , dans la langue, que les choses deviennent et sont"Introduction à la métaphysique
(j'ai oublié le nom de l'édition et le n° de la page)
30/04/2008

Auteur: Keltouma (4:18 pm)

Taher Bengelloun n'est plus à présenter.Je retiens toujours une citation qui m'avait beaucoup marqué il y a une trentaine d'années. Je n'en dis pas plus:"corps censuré, désir étouffé, parole interdite, image voilée, réalité niée sous le masque et la tradition: la femme au Maghreb,ne cesse généralement de subir l'oppression de la société masculine, que quand elle devient mère."
Taher Bengelloun
Les plus hautes des solitudes
Editions points actuelsP92

30/04/2008

Auteur: Keltouma (4:12 pm)

Il ne sait pas encore aimer vraiment , mais l'amour giclerait de partout s'il se liberait, comme giclerait de partout la haine. Il lui faut un long, constant, terrible effort pour percevoir exactement ce qu'il voit, et concevoir ce qu'il ressent"EDGAR MORIN
INTRODUCTION A UNE  POLITIQUE DE L'HOMME; p26

 C'est tout simplement sublime, je n'ai pas d'autres mots pour décrire cela. En rajouter serais blasphamer. Qu'en pensez vous Internautes du monde

30/04/2008

Auteur: Keltouma (3:57 pm)
Les rayons dorés du soleil me saluèrent comme l'autre jour, comme toujour. Des yeux me regardèrent indifferents. Je ne suis qu'un paralytique.
Pourtant.......

Tel un fluide rougeatre
le temps coule dans mes veines
et derrière ses pas m'entraine

J'essaye envain de l'arrêter
de l'emprisonner dans des paroles
mais les sons gilssent et s'envolent

Je feins de penser
mais les idées m'échappent
et le vide me rattrape

Une queconque chimère
me comble l'ésprit de prosaiques
qui s'enlacent et s'imbriquent
et entretemps le temps
me devance et m'entraine
pour revivre les mêmes scènes
Mêmes gestes, mêmes paroles
même esprit qui s'envole
pour produire des mythes
où je suis héro,
où je suis méchant
où je suis tout
sauf ce que je suis


Même rayons de soleils
qui me rechauffent le jour
 qui me manquent la nuit
mêmes gouttes qui me trompent  le corps
même paralysie qui m'inonde l'esprit

Je ne fais rien
je ne suis rien
Je ne sais même pas si j'existe
aux yeux des autres
ceux qui m'ont jeté là
sans gîte ni abrit

Mêmes visages
qui me dévisagent
se détournent et me fuient
même décor
qui s'endort
désolant devant mes yeux

Mêmes silhouettes humaines
qui vont et viennent
comme le sang dans mes veines
comme le temps dans ma vie
Alors qu'une chaise m'emprisonne
Alors que mes pieds m'abondonnent
 aux mercis de deux roux
plus usées que je ne suis.

« 1 ... 137 138 139 (140) 141 142 143 »

Copyright © 2008 - 2022 - Blog-Media - La plateforme multi-blogs du Net