ID Passe
Moi aussi, je veux un Blog : je m'inscris ICI
Menu Principal
Moteur weBlogs
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Conserver

Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Stats inscriptions
 Inscrits:
  aujourd'hui: 0
  hier: 0
  Auteurs: 216
Dernier: LadyCorner

 En ligne:
  Invités : 0
  Auteurs : 12
  Total: 12
[Détail]
 Infos site

Historique
«  «  2021 Mars  »  »
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
28 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
Promo

Top-Five !
1 Keltouma 712
2 motpassant 614
3 vilistia 433
4 atanetbout 345
5 lydwine 238
.../...

Telecharger Skype - France , le portail du téléphone gratuit

Noogle, fournisseur de sites web

BLOGs - Articles de BOUHOUCH
 Publier les articles de BOUHOUCH

Catégories


Articles les plus récents
06/03/2015

Auteur: BOUHOUCH (12:40 pm)

QUEL EST CE MYSTERE QUI ENTOURE ET ENVELOPPE

LES ORGANISATIONS ISLAMIQUES ?

Plus le temps passe et plus on se rend compte que la conjoncture que vit actuellement le monde musulman, dans son ensemble, est une situation inextricable et dangereuse. Les observateurs du monde entier se perdent à trouver, dans leurs analyses et commentaires, la moindre explication à ce qui se passe aujourd'hui dans ces régions du monde où les guerres de religion entre sectes et ethnies, font rage.

Qui combat qui ? Qui fournit les armes à qui ? Qui finance qui ? ce sont là autant de questions auxquelles personne n'est encore, à l'heure actuelle, en mesure de fournir une réponse satisfaisante. Les différentes organisations religieuses s'accusent mutuellement et se jettent la responsabilité les unes sur les autres. Au Moyen Orient Chiites, Sunnites et Kurdes s'entretuent quotidiennement, même dans les mosquées, des lieux sensés, pourtant, être saints et inviolables. En Irak l'Etat Islamique s'oppose au gouvernement de la majorité et décide unilatéralement d' instituer un régime d' islam radical. En Syrie on retrouve ce même Daesh qui combat aussi bien les forces de Bechar El Assad que celles de l'Armée libre de Syrie.

En Afrique les foyers de guérilla se multiplient et s'étendent d'un pays à l'autre. Quel manipulateur "en chef" anime ces organisations terroristes ? Quel idéal poursuit-on? Quel but cherche-t-on à atteindre? Un Etat islamique dit-on...Quels seront les gouvernants de cet" Etat de rêve" ? Ces mêmes sanguinaires qui assassinent froidement des centaines de personnes innocentes chaque jour ? A part les prières obligatoires et les contraintes imposées aux hommes et aux femmes quant à leur habillement, leur manière de vivre et de se comporter dans cette société archaïque qu'ils veulent leur imposer, quels droits est-on en mesure de leur octroyer et quel avenir pensent-t-on réserver aux enfants en dehors de la récitation des versets coraniques et de la disponibilité à se tenir prêts pour servir un jour comme kamikazes.

On parle depuis quelques temps de la complicité des services de renseignements de l'Occident, CIA, notamment, dans la fomentation des guerres intestines et le déclenchement des conflits entre les différentes fractions religieuses. Omar El Béchir président du SOUDAN accuse ouvertement le Central Intelligence Agency et le Mossad d'être derrière les troubles actuels au Moyen Orient et en Afrique. Pour d'autres observateurs, ce qui se passe aujourd'hui au Nigéria n'est que la conséquence de la concurrence économique entre l'Europe, les USA et la Chine laquelle s'étant emparé de plusieurs gros marchés en Afrique, est devenue gênante pour les fournisseurs habituels du vieux continent.

Pour Jean Michel Vernochet (vidéo diffusée sur Iceberg TV), le Daesh est un instrument de l'Occident comme l'a été la Qaeda il y a quelques années. Pour cet auteur l'Etat Islamique est une mise en scène et un montage des responsables occidentaux pour continuer à exercer leur influence sur ces contrées et à détourner l'opinion publique de leurs peuples, à un moment où Europe et Etats Unis traversent des situations difficiles. Une grande partie de la jeunesse et des intellectuels arabes partagent aussi ces hypothèses.

Tout en précisant à mes lecteurs que personnellement je ne fais pas miennes ce genre de suppositions, je reste toutefois très perplexe quant à l'existence même de ces foyers de guerre dans les régions les plus stratégiques du monde musulman (Moyen Orient, Maghreb, Sahel ( riche en minerais ), Nigéria, le 5e producteur mondial de pétrole et le premier en Afrique, sans parler du Yémen et de la Somalie situés à l'accès de la mer rouge.

La plupart des observateurs "neutres" se demandent comment les Occidentaux, avec tous les moyens de renseignement dont ils disposent, ne sont ils pas arrivés, jusqu'à présent, à connaître les fournisseurs d'armes, les pourvoyeurs de fonds et les pays qui soutiennent ce qu'ils appellent les organisations terroristes ? Des questions restées jusqu'à ce jour sans réponse en attendant de trouver un jour," les boites noires "pour éclaircir le mystère .

28/02/2015

Auteur: BOUHOUCH (12:29 pm)

L' islam radical est-il une menace pour l'ISLAM ?

Avec le temps qui passe et les siècles qui se succèdent, la société humaine évolue et les mœurs changent. Tout s'est transformé en Europe depuis le Moyen Age : la manière de vivre et de s'habiller, comme celle de se gouverner et de prier. L'Eglise autrefois autocrate au pouvoir absolu, avait une autorité et un contrôle direct sur les dirigeants politiques de l'époque (rois et princes) qu'elles pouvaient même, dans certains cas, destituer . Ce pouvoir ecclésiastique imprimait ainsi une certaine orientation aux décisions des dirigeants des Etats chrétiens, voire à leur conduite et comportements quotidiens.

Et vint la séparation des pouvoirs. Aujourd'hui les pays européens et américains sont tous des Etats laïques. Dans le monde musulman il en est autrement. Selon les théologiens et les doctes de l'Islam, Le Coran a édicte et fixé pour l'éternité, les règles de vie, individuelles et en société, du croyant. Le contenu du Livre Saint, en tant que parole de Dieu est donc IMMUABLE et s'impose jusqu'à la fin des temps. Vouloir en modifier la substance dans le but d'une modération quelconque ou d'un réajustement nécessité par l'évolution de la civilisation, est selon ces mêmes islamologues, une hérésie et un péché impardonnable.

Au fil de tous les siècles qui se sont succédés depuis la mort du prophète Mohammed, un grand nombre d'écoles théologiques, de sectes religieuses et d'organisations islamiques, de par le monde, se sont évertués à défendre l'inaltérabilité du contenu du Livre Saint. Il est à noter en effet, que contrairement à ce qui s'est passé dans d'autres cultes, les textes relatifs à l'Islam, Coran et Hadith, sont restés absolument intactes et confirmées par des sources infaillibles vérifiées et recoupées. Les paroles de Mohammed qui constituent une part importante de la religion musulmane, ont été notées avec beaucoup de soin par des proches du prophète et consignés dans des écrits authentiques.

Toutes les organisations religieuses qui se déploient actuellement sur le terrain et s'engagent dans un combat de mort contre ce qu'ils appellent les ennemis de l'Islam, ont un point commun à savoir la sauvegarde de l'Islam dans sa pureté et son authenticité, quitte à utiliser pour cela tous les moyens, y compris la lutte avec les armes: LE JIHAD. Les différentes écoles salafistes constituent des mouvements sunnites qui revendiquent un retour à l'Islam des origines (Salaf = ancêtre). Parmi les théologiens les plus connus, citons Ahmed Ibn Hanbal 9e siècle, Ibn Taymiyya 14 e siècle. Aujourd'hui les défenseurs de cette mouvance se divisent en deux écoles, celle qui se contente de faire de la prédication et celle qui opte pour le Djihad.

La colonisation de quelques pays arabes et africains aux 18e et 19e siècles, a fait naître un courant nationaliste et un rattachement plus accentué à la religion. En 1928, Hassan El Banna fonde en Egypte l'organisation des Frères musulmans avec comme objectif "la renaissance de l'islam et le rejet de l'influence occidentale". L'action des mouvements islamiques ne date donc pas d'aujourd'hui. Il est à noter cependant que depuis environ deux décades, leur nombre a été multiplié et leur action s'est amplifiée pour prendre une dimension internationale: Asie (Afghanistan, Pakistan, Yémen), Moyen Orient, Afrique(Nigéria, Mali, Niger , Tchad, Corne de l'Afrique) et depuis quelques temps dans des pays européens et du continent américain.

Al Qaeda avec toutes ses filiales, les Talibans, l'Etat Islamique (Daesh), Chabeb somalien, Boko Haram, Nasr ach Charia sont classés aux Nations Unis et par les grandes puissances comme étant des groupes terroristes dangereux. Ces organisations se sont jurés, en effet, de créer, tôt ou tard et à tout prix un Etat islamique où sera appliqué un Islam salafiste, radical, débarrassé de toute influence occidentale. Boko Haram signifie dans le dialecte haoussa "l'éducation occidentale est un péché". Dans plusieurs pays musulmans, la majorité des femmes portent une burqa ou un voile et évitent de s'exhiber avec des habits européens qui laissent apparaître les contours de leur corps. Des milliers de personnes sont tombées victimes d' actes féroces, inhumains, sanguinaires, contraires à toute notion religieuse ou de civilisation pour avoir enfreint certaines règles de retenue, imposées par les sectes. Comment penser et encore moins admettre que l'on puisse, aujourd'hui, au siècle où nous vivons, obliger des êtres humains à s'habiller de telle ou telle façon ou à embrasser une religion quelconque contre leur volonté et.... sous peine de mort ?

Que devient la liberté humaine, la faculté de choisir sa religion et son lendemain ? D'ailleurs que représente en tout, l'Islam par rapport à l'ensemble de la population mondiale ? 10,15% ? Peut-t-on dans ces conditions, obliger plus de sept milliards d'êtres humains à se convertir à l'Islam, par la seule volonté et le seul désir de quelques barbus, fous d'Allah ?.... L'Islam radical tel quel est conçu par ses adeptes Lire le Blog de BOUHOUCH | commentaire(s) (0) | Trackbacks (0) | Lus (1994)

19/01/2015

Auteur: BOUHOUCH (6:58 pm)

Mr François Hollande s'apprête à quitter l'Elisée à une heure du matin vers une destination inconnue. Son garde de corps lui demande s'il faut réveiller le chauffeur et les autres gardes . Le président lui fait un signe de la tête et de la main pour lui dire non.

Suis- moi et n'en parle à personne. je vais aller me recueillir sur la tombe de Said kaouchi et demain sur celle de son frère Chérif.

Le garde de corps surpris ,n'en croit pas ses oreilles. Je sais ,explique le président, que vous n'y comprenez rien. Eh bien voila. " Grace à ces deux frères Kaouchi ma côte de popularité est passée de 19 à 40, une chose extraordinaire, un événement auquel je ne pouvais jamais rêver. Ces deux frères méritent que j'aille les remercier et prier pour qu'ils aillent au paradis.

17/01/2015

Auteur: BOUHOUCH (6:50 pm)

LA LIBERTE D'EXPRESSION ET LE RESPECT DE L'AUTRE

Les guerres et les heurs quotidiens entre les religions ont fait leur temps. Mais des sensibilités restent encore très vivantes, surtout entre Israélites et Musulmans, toujours rattachés à leurs traditions, leurs cultures et leurs croyances. Les événements qu'a connu la France ces derniers jours, confirment nos propos.

Nombreux sont des journalistes français et européens en général, trop emportés par leur idée de la laïcité et leur attachement à la liberté d'expression dont ils ont tendance, souvent, à en exagérer l'usage, trop nombreux donc sont ceux qui se croient tout permis, pour s'attaquer à des vies privées ou à des symboles religieux sacrés. ET LE prophète MAHOMET EN EST UN.

Le comportement de l'auteur de Charlie Hebdo relève d'un manque de culture générale et plus particulièrement d'une méconnaissance de l'histoire des religions, ce qui est inacceptable de la part d'un journaliste professionnel. Quand on ignore ce que représente la personne du prophète Mohammed en Islam, quand on ignore que son nom est cité dans le Coran et les cinq prières quotidiennes des Musulmans, quand on ignore que les normes et prescriptions de l'Islam sont basées, en plus du Coran, sur toutes les directives et les orientations données, de son vivant, par cet envoyé de Dieu en tant qu'interprète de la volonté divine (Sunna), quand on ignore tout de sa vie et des circonstances de son avènement en tant que prophète, on n'a ni le droit ni la qualité de parler de Mahomet. A moins qu'on cherche sciemment à provoquer...

Cette caricature anti islamique a coûté très cher aussi bien aux responsables de Charlie hebdo qu' à l'Etat français. Tout le monde sait à combien se chiffrent un plan Vigipirate, la mise en état d'alerte de tous les effectifs de la police et d'une grande partie de l'armée. Des milliers d'euros dont la France a grandement besoin aujourd'hui ont été dilapidés. Pourquoi tout un pays en fièvre, pourquoi plus de trois millions de personnes dans les rues? Et dire qu'après les premières caricatures qui avaient soulevé tout un tollé de protestations , Charlie hebdo a encore osé recommencer. S'agit-il là d'une question d'orgueil personnel ? D'une hérésie aux conséquences imprévues ? D'une hostilité inavouée à l'égard de l'Islam ? C'est peut être tout cela à la fois...

Quelques rares personnes ont regretté cette aberration de la revue Charlie Hebdo. Très nombreux sont au contraire ceux qui ne se sont pas seulement contenté d'approuver la publication des caricatures, mais ont crié avec force leur identification avec Charlie... Les responsables français, pour une question de surenchère politique se sont engagés dans la même voie. Pas une seule fois la publication des caricatures n'a été dénoncée, condamnée ou même reprochée à son auteur. Pour tous, il s'agit d'une part d'une action de liberté d'expression et d'autre part d'un acte odieux de terrorisme.

Nous respectons toutes les opinions et toutes les idées émises à ce sujet. Mais ayons le courage d'avouer que cette soit disant liberté d'expression s'est traduite par un désastre humain et une grande perte économique pour le pays. Personne n'a osé le dire à voix haute... Charlie Hebdo vient même de récidiver en publiant une nouvelle caricature. Où va -t-on avec cette effronterie, cette impudence, ce cynisme et cette crânerie ? N'est-ce pas là une nouvelle provocation de tous les musulmans du monde et en premier les musulmans de France ?

Un grand nombre de musulmans à travers le monde se sont soulevés contre cette nouvelle provocation:

-Le grand mufti égyptien d'Al Azhar a condamné sévèrement cet "acte insensé"

- le gouvernement turc a exprimé son mécontentement devant cette" attitude anti islamique".

- L'Iran s'est élevé contre la couverture du nouveau numéro de Charlie Hebdo, considérée comme une "offense à l'Islam".

- Dans le monde arabe en général et plus particulièrement dans les milieux de la jeunesse, on constate aujourd'hui un état d'esprit absolument hostile à l'égard du gouvernement français qui n'a pris , dit-on, aucune mesure pour juguler cette crise ou d'éviter le parrainage de cette "marche républicaine".... qui n'a fait qu'encourager ce qui reste encore des dirigeants de Charlie Hebdo, à persévérer dans leur entreprise contre le prophète Mahomet.

A-t-on au moins imaginé, pour éviter de telles crises à l'avenir, de créer un texte de loi interdisant toute atteinte aux religions? Les gouvernants français ont-ils peur qu'on leur reproche une limitation de la liberté d'expression et une entorse aux valeurs républicaines ? craignent-ils que leur côte de popularité descende encore plus bas ?

Incinérer le drapeau français, insulter la République, sont considérés comme des actes punissables. Publier des caricatures offensantes contre le prophète d'une grande religion reste une question de liberté d'expression. Pourquoi dans ces conditions

12/01/2015

Auteur: BOUHOUCH (11:19 am)

ENTRTIEN JULIEN/MAMADOU

Place de la République

JULIEN : Pourquoi vous faites tout un drame pour une simple publication de caricature? Après tout c'est une question de liberté d'expression...

Mamadou : Liberté d'expression d'accord, laïcité d'accord, valeurs républicaines et universelles d'accord...Mais est-ce que cela autorise Charlie à insulter nos mères et nos sœurs ?

JULIEN : Mais, à ce que je sache, Charlie n'a pas offensé vos familles!

MAMADOU : Eh! Bien sachez que la caricature de Charlie, sortie au sujet de notre prophète Mohammed est un blasphème contre la religion de plus d'un milliard de personnes à travers le monde. Si vous considérez que ce comportement irresponsable et provocateur, s'appelle liberté d'expression, je pense qu'il n'y a plus rien à dire entre nous...

JULIEN : Ecoutez monsieur, en Europe c'est bien ça . Nous sommes libres d'exprimer ce que nous pensons. Et sachez que nous sommes tous des Charlie!

MAMADOU(visiblement énervé) : Eh! Bien monsieur, sachez aussi que nous autres musulmans, sommes tous des BEN LADEN.

« 1 (2) 3 4 5 ... 10 »

Copyright © 2008 - 2021 - Blog-Media - La plateforme multi-blogs du Net