ID Passe
Moi aussi, je veux un Blog : je m'inscris ICI
Menu Principal
Moteur weBlogs
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Conserver

Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Stats inscriptions
 Inscrits:
  aujourd'hui: 0
  hier: 0
  Auteurs: 226
Dernier: medlipo

 En ligne:
  Invités : 0
  Auteurs : 7
  Total: 7
[Détail]
 Infos site

Historique
«  «  2018 Juillet  »  »
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Promo


Top-Five !
1 Keltouma 712
2 motpassant 614
3 vilistia 433
4 atanetbout 343
5 lydwine 238
.../...

Telecharger Skype - France , le portail du téléphone gratuit

Noogle, fournisseur de sites web

BLOGs - Articles les plus récents
 Publier les blogs

Catégories
Humeur(130)
Jeunz(54)
Musique(113)
Sports(163)


Articles les plus récents
25/07/2009
Catégorie: Tv & Médias

Auteur: DINA (1:00 am)

Quelle mer2 ! Cette nuit ayant eu du mal à trouver le sommeil, je me suis décidé à jouer de la zapette, genre je vais bien tomber sur une rediff intéressante, même s’il est 2h du mat.

Alors là, vient ma première question : je comprend pas cette propension qu’ont certaines chaînes à nous gaver de pseudo-films pseudo-érotique passée une certaine heure !!! Comme si le fait que j’en sois réduite à me contenter de cette satanée télé, en plein milieu de la nuit, n’était pas un aveu de désoeuvrement et de solitude en soi… et tout ce que ces dirigeants de chaînes décident c’est : « on va bien leur foutre les nerfs à ces ptits misérables, et on va leur montrer ce qu’ils AURAIENT pu faire pour passer le temps, s’ils n’étaient pas seuls, ou si leurs conjoints ne dormaient pas ! »

J’ai envie de dire : WEEEEECH !!!

(certains me comprendront)

Foutez nous la paix avec ces débiles imberbes et non frileux ! Et puis cassez vous un peu plus le c…, si je puis dire, avec des dialogues qui tiennent la route, because même le stéréotype du plombier que la cliente accueille en déshabillé de soie (bien sûr), et sans chèque ni liquide (bien sûr), tellement gênée la cliente de pas avoir de sous, qu’elle propose de payer en nature (bien sûûûûr)… situation tellement crédible que nous les meufs, on s’y retrouve toute !... je disais donc, même ce stéréotype, ça paraît réfléchi comme scénario…

Limite ça fait TP de bio…

 

Zappant donc allégrement, je tombe tête la première sur un épisode d’ « hélène et les garçons » ; et juste avant y avait eu le « collège des cœurs brisés » ; et après ya eu « premiers baisers »… et je me suis plongé dans mes années collèges, nostalgique mais interrogative… Y avait donc pas de narabes dans l’univers du sieur Azoulay et du sieur Berda ??? Pas de keubla non plus, ni turcs ? Ah si, y avait bien un black… dans « « Lola et les abeilles »… c’était le nain du nom de Jayan coco, ou un truc dans le genre. Je sais pas si c’est fait pour rattraper les choses, ou au contraire pour ni-quer encore un peu plus l’image, ou la non image des minorités ? A voir.

Mais disons que la clique à Dorothé devait penser qu’un monde bien blanc, avec des veuch bien lisses, des dents bien droites et des jupes bien courtes, ben c’était un monde qui en valait la peine hein !

 

Cordialement… . ;)

13/07/2009
Catégorie: Tv & Médias

Auteur: nasrallah (7:14 pm)
Au maroc les festivals sont devenus un excellent moyen pour promouvoir une ville ou une région . La musique traditionnelle ou folklorique attirent chaque année de plus en plus les médias du monde entier .En quête d'exotisme ou de spiritualité.Pour ne citer que le festival des musiques sacrées du monde à fès , le festival des gnaouis à essaouira , ou encore celui de rabat le festival des mawazines .
Les journalistes sont appelés à se renseigner sur des thémes  d'actualité ; les chants sacrés , les danses des soufis , et surtout l 'autre islam .  Un message du coeur à coeur.
Je vais donc tenter à travers différentes interventions de transmettre des éléments de réflexion et des informations qui sont vitales pour mieux comprendre les différents aspects du soufisme au Maroc. C'est l'expérience faite avec certains amis de la presse étrangére qui nous a donné du courage dans cette nouvelle aventure.
J ' espére ainsi pouvoir aider dans la mesure du possible en tant qu 'informateur les médias qui aiment le Maroc et qui veulent l'aider à transmettre son vrai message de paix et d' ouverture d'esprit .


Bienvenue à tous .
04/03/2009
Catégorie: Tv & Médias

Auteur: Koalyne (10:09 am)
DOCUMENTAIRES :

* Le singulier destin du Général Grant (2 épisodes)

Un documentaire d'Adriana Bosch

Le destin du héros nordiste de la guerre de Sécession, devenu l'une des grandes figures de la nation américaine. De sa naissance obscure (1822) dans l'Ohio à sa mort (1885), ce documentaire très fouillé fait revivre l'une des figures du mythe américain, dont le visage orne les billets de 50 dollars.

Episode 1 : Le guerrier
Ulysse Grant, fils d'un tanneur de l'Ohio et cadet de West Point, accéde à la célébrité en gagnant la guerre de Sécession à la tête des armées du Nord. Il est surnommé "ultimatum sans conditions"...


Episode 2 : Le président
Celui que Lincoln avait choisi comme chef d'état-major lui succédera ensuite à la présidence, pour deux mandats consécutifs, de 1869 à 1877. Une présidence marquée par des scandales à répétition et des allégations de corruption à l'encontre de son administration : plus qu'un homme d'État, Grant fut un homme de guerre.

Dimanche 1 mars 2009 14:00 (rediffusion lundi 16 mars 2009 3:00)


* La guerre de Secession (9 épisodes)

Une série documentaire de Ken Burns

Rigueur historique, sens du récit, splendeur des photos d'archives : dix-sept ans avant The war (diffusé par ARTE en mars 2008), et grâce aux mêmes ingrédients, Ken Burns montrait déjà avec La guerre de Sécession (The civil war) qu'une histoire bien racontée captive tous les publics.

Bercée par la mélancolie du thème musical ("Ashokan Farewell", du compositeur folk Jay Ungar), cette monumentale série documentaire en neuf épisodes mêle dans un même souffle, grâce à une voix off subtilement composée, la chronique intimiste et les grandes batailles, les discours célèbres et les voix oubliées, les destins d'Abraham Lincoln, des généraux ennemis Ulysse Grant et Robert Lee, et ceux des millions d'anonymes que ces années sanglantes allaient transformer pour toujours.

En décortiquant de manière si poignante les tenants et les aboutissants d'une guerre qui mobilisa 3 millions d'hommes (sur 31 millions d'Américains) et fit 600 000 morts, Ken Burns créa l'événement aux États-Unis. Du combat pour la préservation de l'Union à la défaite des onze États confédérés du Sud esclavagiste, son épopée venait rappeler à la superpuissance qui s'apprêtait à entrer une nouvelle fois en guerre - dans le Golfe - les fondements qui l'avaient construite. "Quelles que soient les raisons [de ce succès], j'ai été heureux qu'un documentaire puisse inspirer le type de débat national que la télévision, je crois, devrait toujours être capable de susciter", résume Ken Burns sur le site de PBS, la chaîne publique américaine qui fut la première à diffuser La guerre de Sécession.


Dimanche 1 mars 2009 22:15
1. La cause

Ce premier épisode rappelle les réalités de l'esclavage et l'escalade des hostilités entre le Nord et les États esclavagistes du Sud.

Samedi 7 mars 2009 16:10
2. L'impasse sanglante

L'année 1862 apporte à la guerre de nouvelles armes. L'abolition de l'esclavage devient le nouveau mot d'ordre après celui de la préservation de l'Union.

Dimanche 8 mars 2009 16:20
3. Libres à jamais

Où l'on découvre la dramatique suite d'événements qui ont amené Lincoln à sa décision, capitale, de libérer les esclaves.

Samedi 14 mars 2009 16:15
4. Un meurtre tout simplement

Après le désastre subi par l’Union à Fredericksburg, le sudiste Lee remporte en mai une écrasante victoire à Chancellorsville, mais perd Stonewall Jackson.

Dimanche 15 mars 2009 15:55
5. L'enfer des combats

C’est le tournant de la guerre : trois jours durant, lors de la bataille de Gettysburg, 150 000 hommes luttent jusqu’à la mort dans la campagne de Pennsylvanie.

(à compléter)

* Les derniers jours d'Abraham Lincoln (2 épisodes)

Drame documentaire de Wilfried Hauke

Une reconstitution documentée de l’assassinat d’Abraham Lincoln par un sympathisant des confédérés, peu avant la victoire annoncée de l’Union qui mit fin à la guerre de Sécession.

Le 14 avril 1865, alors que la guerre de Sécession est sur le point de se terminer par une victoire de l’Union, John W. Booth, acteur de théâtre et sympathisant des Confédérés, décide d’organiser un attentat contre Lincoln pour renverser son gouvernement. Le président sera abattu d’une balle dans la tête alors qu’il assiste avec son épouse à une représentation au Théâtre Ford à Washington. Des préparatifs de l’attentat à l’arrestation de Booth (qui entraîna sa mort) jusqu’à l’exécution de ses complices, ce documentaire retrace étape par étape cet événement historique, tout en revenant sur le parcours de Lincoln sous forme de flash-backs. Une reconstitution très documentée qui s’appuie notamment sur des recherches récentes et le journal intime du meurtrier.

(1) L’attentat
Avril 1865. Malgré la victoire imminente des Nordistes, Abraham Lincoln, abattu par la mort de ses deux fils et très dépressif, fait un cauchemar : il se voit dans un cercueil exposé devant la Maison-Blanche. Au même moment, le Sudiste John W. Booth retrouve les conjurés avec qui il avait projeté d’enlever le président en mars. Quand ils apprennent que celui-ci doit se rendre au théâtre en compagnie de son épouse le soir même, ils décident d’y préparer un nouvel attentat. La tâche sera d’autant plus facile que le garde du corps de Lincoln s’absente durant la représentation.

(2) Naissance d’une légende
Avec son complice, John W. Booth s’est réfugié dans une forêt sur la rive nord du Potomac, en attendant de trouver un bateau pour passer en Virginie. Alors qu’il revoit par flash-backs les étapes décisives de la vie du président, vingt-quatre cavaliers sont déjà lancés à sa poursuite. Pendant ce temps, le cortège funèbre de Lincoln s’est mis en branle, déclenchant une immense ferveur populaire sur son passage…

Mercredi 18 mars 2009 20:45
04/03/2009
Catégorie: Tv & Médias

Auteur: Koalyne (10:07 am)
LE NORD ET LE SUD (24 épisodes)

Deux amis et leurs familles se retrouvent dans les camps opposés lors de la guerre de Sécession. Une saga historico-romantique devenue culte, avec Patrick Swayze, David Carradine et de nombreuses guest-stars, à suivre jusqu'au 31 mars.

Série culte des années 80, adaptée d'un best-seller de John Jake, "Le Nord et le Sud" retrace le destin de deux familles dont l'amitié est mise à rude épreuve par la guerre de Sécession. Elle a pour héros principaux les deux fils aînés, Orry et George, qui se retrouvent dans des camps ennemis. De l'avant-guerre idyllique aux lendemains de la défaite sudiste, cette saga historico-romantique mêle à la manière d'Autant en emporte le vent intrigues passionnelles et grande Histoire. Elle réunit, autour du séduisant Patrick Swayze (l'inoubliable professeur de Dirty dancing), une somptueuse brochette de guest-stars issus du vieil Hollywood (Gene Kelly, Elizabeth Taylor, Robert Mitchum…) et des acteurs plus improbables comme David Carradine ou Forest Whitaker

Dimanche 1 Mars 2009 20:45
1. Premières rencontres
2. Premières blessures

Lundi 2 Mars 2009 20:00
3. Orry et Madeleine

Mardi 3 Mars 2009 20:00
4. La vengeance de Bent

Mercredi 4 Mars 2009 20:00
5. Le retour

Jeudi 5 Mars 2009 20:00
6. Associés

Vendredi 6 Mars 2009 20:00
7. Scandale à Mont Royal

Lundi 9 Mars 2009 20:00
8. Trahisons

Mardi 10 Mars 2009 20:00
9. Chacun son camp

Mercredi 11 Mars 2009 20:00
10. Seuls et désespérés

Jeudi 12 Mars 2009 20:00
11. Brett et Billy

Vendredi 13 Mars 2009 20:00
12. Les armes s'aiguisent

Lundi 16 Mars 2009 20:00
13. Au bord de l'abime

Mardi 17 Mars 2009 20:00
14. Haines

Mercredi 18 Mars 2009 20:00
15. Retour à Mont Royal

Jeudi 19 Mars 2009 20:00
16. Perfidies

Vendredi 20 Mars 2009 20:00
17. Abolition

(à compléter)
10/02/2009
Catégorie: Tv & Médias

Auteur: LdesFemmes (5:15 am)

C0MMUNIQUE

* * *

" L'Elles des femmes" presente ce mercredi 11h sur les ondes de Radio Centre-Ville, "La radio communautaire et multilingue de Montreal", 102,3 FM:

L'education sexuelle par les contes.

 

Les soirees "Sans reserve: contes coquins et autres indienneries" mettent en lumiere certaines realites des communautes autochtones a travers un melange de contes traditionnels, d'humour, et de contes contemporains.

L'imposition de la religion et la division des generations par l'ecole residentielle ont bouleverse la culture de ces peuples et leur rapport a l'intimite ainsi que la sxite devenue tabous. 

Nous recevons Melissa MOLLEN DUPUIS, l'une des conteuses, membre de la communaute de Mingan.

En deuxieme partie,

Polytechnique, une fiction qui pousse volontairement a apaiser les tensions. Tout en montrant le caractere politique de cette tuerie, ce film, produit de la societe de spectacle, met a l'avant plan les personnages masculins et permet de 

"dedouaner le sentiment d'impuissance de plusieurs gars" (DenisVilleneuve, le Devoir du 31 janv 09). 

et 

Lorsque votre "amour" vous donne une fleur a la Saint-Valentin, pensez-vous aux implications d'un tel geste? La bonne volonte suffit-elle a faire oublier les conditions de travail de ces Colombiennes?

* * *

Participez a notre CONCOURS 2D sur la lutte contre l'oppression des femmes. Reprenons possession de notre representation! Les details sur notre page internet.

http://www.myspace.com/ldesfemmes

* * *
" L'ELLES DES FEMMES "

Une emission consacree aux femmes qui resistent, au regard qu'elles portent sur l'actualite, a leurs prises de position et a leurs choix au quotidien.

Entrevues, reportages, et musiques, avec commentaires sur leurs ecrits et leurs reflexions.

Nous diffusons tous les MERCREDIS, de 11h a 11h30 le matin.

* * *

Ecoutez-nous sur http://www.radiocentreville.com

Pour toute demande concernant cette emission, suggestion, demande de collaboration ou pour faire partie de notre liste d'envoi, ecrivez a :

montrealcinq@yahoo.ca

« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 13 »

Copyright © 2016 - Blog-Media - La plateforme multi-blogs du Net