ID Passe
Moi aussi, je veux un Blog : je m'inscris ICI
Menu Principal
Moteur weBlogs
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Conserver

Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Stats inscriptions
 Inscrits:
  aujourd'hui: 0
  hier: 0
  Auteurs: 215
Dernier: nicoduf

 En ligne:
  Invités : 0
  Auteurs : 8
  Total: 8
[Détail]
 Infos site

Historique
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Promo

Top-Five !
1 Keltouma 712
2 motpassant 614
3 vilistia 433
4 atanetbout 343
5 lydwine 238
.../...

Telecharger Skype - France , le portail du téléphone gratuit

Noogle, fournisseur de sites web

BLOGs - Articles les plus récents
 Publier les blogs

Catégories
Humeur(130)
Jeunz(54)
Musique(115)
Sports(165)


Articles les plus récents
19/02/2018
Catégorie: Tout et rien...

Auteur: atanetbout (2:35 pm)
Couper 4 pommes lavées en lamelles, dans une poele fondre 150 g sucre roux, ajouter 50 g beurre puis les pommes, 1 sachet sucre vanillé, cuire feu doux 8 mn
cuire une pate feuilletée piquée avec une fourchette, entre deux plaques 200° 20 mn
découper 6 cercles disposer les lammelles
04/01/2018
Catégorie: Musique

Auteur: cabaret75 (5:02 pm)

La gestuelle théâtrale, la silhouette frêle et longiligne, Brindille chante de sa voix rauque les textes qu’il écrit sur ses propres mélodies ou celles de Jean-Pierre Stora ou de Georges Nawrocki. Brindille est un chanteur réaliste-décadent. C’est un artiste, un vrai. Authentique.

Son univers envoûtant oscille entre la pop et le cabaret. Humour acide ou existentialisme désabusé… Brindille, ou encore La Brindille, Brindille de Paris, comme on le surnomme aussi, n’est pas formaté, policé ; il n’obéit à aucune règle, prend les sens interdits et il le fait savoir, il le chante, il en rit, il s’en moque. Il est underground et sulfureux.

Brindille s’habille de noir, se maquille comme les stars des années 30, fume beaucoup et boit de l’absinthe. C’est un personnage étrange, inquiétant peut-être, qui trouble et fascine. Anar de l’avenue Montaigne ou bourgeois de Ménilmontant ? Rétro, futuriste ou intemporel ? Lilas blanc ou belladone ? Poète naufragé ou fluide glacial ? Allez savoir… Mais surtout, allez ! Allez écouter, découvrir ou revoir absolument Brindille ! »

LPB French Press

www.brindille-chanteur.com

16/12/2017

Auteur: BOUHOUCH (9:47 pm)
undefined undefinedundefined undefined undefined

QUE PEUT-ON COMPRENDRE DE LA DECISION DE MR. TRUMP A/S DE JERUSALEM ?

Le monde entier ou du moins l’écrasante majorité des Etats avec bien entendu l’ensemble des Musulmans, ont appris avec une grande stupéfaction la folle décision du président américain de reconnaître la ville de Jérusalem comme capitale d’Israël et d’y transférer l’ambassade de son pays.

Qu’est que les Etats Unis ou même l’Etat juif ont-ils à gagner dans cette déclaration inopportune, irréfléchie, absolument gratuite et indigne de la part d’une grande puissance, sensée être la garante de l’équilibre international.

Cette décision ne va rien changer en effet dans l’existence du conflit israélo-palestinien. Mr Trump ainsi que tout son Etat Major le savent bien. Jérusalem n’est pas une question ordinaire de revendication d’un territoire occupé. C’est une affaire qui concerne tous les Musulmans du Monde. La mosquée d’Al qods est lieu sacré, mentionné dans le livre saint, le Coran, comme étant un lieu où le Prophète Mohammed a célébré une prière célèbre, en arrivant de la Mecque par la volonté divine, dans les conditions mentionné dans le livre saint des Musulmans.

Les pratiquants des autres croyances ou les athées ont le droit de ne pas y croire ; mais de là à vouloir ignorer les convictions religieuses de presque deux milliards de gens qui ont choisi l’ ISLAM comme religion, est une erreur grave aujourd’hui dans un monde tolérant qui tient aux liberté de culte et à la laïcité.

Mr. Trump devait au moins préciser dans le texte de sa déclaration de transfert de l’ambassade de son pays à Jérusalem ne signifiait pas une ignorance des droits palestiniens sur la partie EST de cette ville sainte. Autrement dit cela n’empêcherait nullement, l’existence d’une capitale palestinienne dans la zone d’Al Qods, l’autre partie de la ville , à l’instar des deux Berlin de l’après guerre.

Le président américain ignore-t-il, aujourd’hui, qu’il vient d’ébranler l’âme de tous les peuples musulmans à travers l’Univers, y compris une grande partie de citoyens américains qui se tournent vers la Mecque pour faire leur prière.

Le locataire de la Maison Blanche a-t-il oublié son dernier séjour en Arabie saoudite et son retour aux USA, avec des milliards de dollars, une aubaine pour sauver son économie.

Non ce n’est pas pensable. Disons plutôt que Mr. Trump ne semble avoir l’étoffe d’un grand président, ou alors il cherche volontairement à attiser le feu entre Juifs et Musulmans à un moment où l’ensemble de la Communauté internationale désire au contraire l’éteindre par un règlement juste et équitable.

On commence à se demander maintenant si les Etats Unis ont intérêt à voir ce conflit perdurer en ajournant indéfiniment sa solution. S’agit-il dans ce cas d’un question de stratégie régionale EST/OUEST pour faire durer l’exploitation des richesses du Moyen Orient . Il y a tout lieu de le croire

Disons à ce sujet que le comportement de Mr. Trump est, en grande partie, encouragée par la passivité complice de certains régimes arabes réactionnaires qui sont à la merci de leur protecteur les USA.

undefined
29/06/2017
22/06/2017
Catégorie: Politique

Auteur: BOUHOUCH (6:03 pm)

Quels que soient le président et les députés élus, L'Etat n'aura jamais les moyens de satisfaire tous les désirs des les Français, de faire vivre chacun comme il l'entend. Malheureusement, en déposant son bulletin de vote dans l'urne, chaque électeur pense avoir investi son" candidat espoir" et s'en va avec le sentiment d'avoir planté un arbre qui va lui donner des fruits. Hélas, il ne se passe pas un an sans que cet électeur découvre qu'il n'a rien vu se réaliser des promesses de ce candidat qui lui promettait ponts et merveilles. D'où, à chaque fois, la désolation et la haine contre ces élus, traités de " menteurs" et de profiteurs.

Les quinquennats se suivent et se ressemblent. On se souvient de l'euphorie qui a suivi l'élection de Nicolas Sarkozy. Le tout Paris était en fête et tout le monde pensait que c'était l'homme providentiel qui allait enfin réaliser les rêves de tous ces électeurs enthousiastes qui avaient voté pour lui. Sa cote de popularité avait atteint 65% en juillet 2007 pour chuter à 22% en mars 2011.

Et vint ensuite François Hollande, espoir des Socialités, dont l'élection a été célébrée dans un PARIS tout en lumière et par des partisans ivres de bonheur, voyant en leur idole l'homme qui allait concrétiser leurs espoirs, promouvoir l'économie française et mettre fin à la hausse du chômage. Quelle fut leur déception quelques mois après !

Au fur et mesure que les mois et les années passent, la côte de François hollande baisse de plus en plus et son autorité déchoit aux yeux même de son entourage. Estimée à 55% en juillet 2012, sa côte de popularité a chuté à 21% en janvier 2014, à 19% le mois suivant, à 13% en septembre 2014 pour ne plus être qu' à 11 % en novembre 2016.

Emmanuel Macron qui accède à la magistrature suprême après une alternance jugée stérile par une majorité des Français, est arrivé dans une atmosphère exceptionnelle. Jeune, bel homme, diplômé de l'ENA, super intelligent d'après sa propre épouse et ancienne professeur, ce nouveau président qui vient donc avec une aura remarquable, semble disposer aujourd'hui de tous les atouts pour faire mieux que ses prédécesseurs : la confiance du peuple français et une majorité absolue à l'assemblée nationale . En sera-t-il ainsi ? On le saura dans les prochains mois...

Rappelons que d'une présidentielle à une autre, d' élections en élections, l'espoir et les attentes des électeurs naissent, grandissent, puis s'amenuisent peu à peu avec le temps et finissent par s'estomper. Le président" idole" devient ainsi l'homme à abattre.

Espérons qu'Emmanuel Macron échappe à la règle. Souhaitons que ses promesses soient tenues et qu'elles ne soient pas que des " parolé, parolé" comme dit la chanson de Dalida et Alain Delon. Les électeurs français font de moins en moins confiance aux politiciens. La preuve en est la forte abstention qui a atteint un taux record cette année ( plus de 50%), ce qui risque, à l'avenir, de constituer un véritable problème démocratique...

« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 1394 »

Copyright © 2008 - 2019 - Blog-Media - La plateforme multi-blogs du Net