ID Passe
Moi aussi, je veux un Blog : je m'inscris ICI
Menu Principal
Moteur weBlogs
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Conserver

Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Stats inscriptions
 Inscrits:
  aujourd'hui: 0
  hier: 0
  Auteurs: 216
Dernier: LadyCorner

 En ligne:
  Invités : 0
  Auteurs : 9
  Total: 9
[Détail]
 Infos site

Historique
«  «  2021 Mars  »  »
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
28 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
Promo

Top-Five !
1 Keltouma 712
2 motpassant 614
3 vilistia 433
4 atanetbout 345
5 lydwine 238
.../...

Telecharger Skype - France , le portail du téléphone gratuit

Noogle, fournisseur de sites web

BLOGs - Articles de BOUHOUCH
 Publier les articles de BOUHOUCH

Catégories


Articles les plus récents
26/08/2014

Auteur: BOUHOUCH (12:28 pm)

                     

 

   L’avancée de l’Etat islamique (EIIL) progressait chaque jour en 

Irak  et en Syrie, avant l’intervention des USA. Les pouvoirs de Bagdad et de Damas se sont avérés incapables de juguler cette invasion jugée par les uns comme étant inhumaine, dévastatrice et dangereuse pour l’équilibre de la région et par d’autres, tout simplement néfaste pour leurs intérêts économiques et stratégiques.

    Il est vrai, pour le commun des mortels, que l’idée d’Abou Baker Baghdadi d’instituer un Etat islamique à l’image des Califats omeyyades et  abbassides qui gouvernèrent le monde musulman de 661 à 1258, est un projet insensé et un dessein chimérique, irréalisable à notre époque. Les personnes  qui nourrissent une telle utopie en notre temps, à l’instar d’Oussama Ben Laden, sont considérées, dans notre société actuelle, comme des assembleurs de nuées et  des fous dangereux. Mais ils sont là et continueront de constituer une préoccupation majeure pour l’Occident et ses alliés.

    Aussi, fallait-il, avant de porter un jugement quelconque sur leur action ou de les combattre, essayer d’abord de mieux connaître les dirigeants de cet Etat islamique, d’écouter et d’analyser leurs discours. Je ne dis pas comprendre leur message, mais l’entendre, le disséquer et le déchiffrer. Or ce que l’on constate aujourd’hui, c’est un langage de sourds entre ces sectes religieuses et les dirigeants aussi bien de l’Occident que ceux de la plupart des d’Etats arabes.

     Si les troupes des Jihadistes sont recrutées dans la grande masse des milieux populaires déshérités et frustrés, il reste que ceux qui les encadrent, les endoctrinent et les manipulent, sont des diplômés de grandes écoles, des docteurs, des ingénieurs et des professeurs universitaires, qui ont étudié ou fait une partie de leurs études en Occident. Ces dirigeants Jihadistes se disent choqués par les disparités sociales et l’existence déplorable dans laquelle végète l’écrasante majorité des peuples musulmans, au moment où une minorité de privilégiés vit dans une opulence provocatrice.

     Les cadres Jihadistes expliquent à la jeunesse islamique que le renversement de cette situation dépend uniquement de leur volonté de se dégager du joug de cette minorité. Or il se trouve que les détenteurs de ces privilèges n’auraient, dit-on, aucun pouvoir et aucune force  de résistance sans l’aide et la protection des pays occidentaux, lesquels, crie-t–on,  sont aujourd’hui les grands et les seuls profiteurs des richesses naturelles que Dieu a bien voulu doter cette région du monde. D’où l’appel au Jihad lancé par les adeptes de l’Etat Islamique, contre cet « arbitraire » considéré comme une injure à l’espèce humaine, à l’Islam et une sorte d’esclavage.

     Le mot « Jihadiste » veut dire en arabe « combattant ». Pour les dirigeants de l’Etat islamique il s’agit, par conséquent, d’un combat pour libérer le monde musulman du néocolonialisme occidental. Pour les jeunes gens qui viennent  de l’Afrique, du Moyen Orient et  même d’Europe pour participer au COMBAT, il s’agit, avant tout,  d’une guerre sainte à l’image des Croisades du Moyen Age, prêchées par le pape et les autorités de l’époque pour se rendre en Terre Sainte et participer  à la guerre contre les Infidèles et les hérétiques (Entendre par là les Musulmans).

     Bien entendu, ce genre d’entreprise n’est plus valable en notre temps. Ajoutons à cela que les combattants ou Jihadistes de l’Etat Islamique n’ont ni les moyens ni la stratégie pour réaliser leur projet songe-creux contre des puissances comme les Etats-Unis, la France ou l’Angleterre qui ont des intérêts vitaux à défendre... Et ils feront tout pour les défendre ! La preuve en est tous ces motifs avancés par ces Etats pour intervenir sur le terrain et lancer leurs frappes aériennes pour, explique-t-on,  défendre des minorités chrétiennes et des Yazidis, arrêter ces massacres humains, en s’opposant par tous les moyens à cette invasion islamique.   L’instigateur et le moteur actuel de ce mouvement, à savoir Abou Bakr Al Baghdadi et ses acolytes, doivent donc comprendre qu’ils se sont engagés dans une voie sans issue.

     Quant aux occidentaux ils ont besoin de se rendre compte que le monde musulman n’est plus celui qu’ils ont connu durant les siècles derniers et qu’il ne faut plus, désormais, prendre en considérations que les seuls intérêts économiques. S’ils tiennent vraiment à leur biberon, ils doivent  accepter  de coopérer à l’avenir avec ces pays du Moyen Orient et d’Afrique et de daigner entendre leurs revendications...Laurent Fabius a qualifié les Jihadistes de terroristes et de vulgaires criminels. C’est peut être vrai... Mais que Mr Fabius et ses collègues européens sachent qu’à l’exception de quelques hommes politiques et  hauts responsables arabes acquis à l’administration américaine, l’écrasante majorité du monde musulman ne partage pas cet avis.    Les Islamistes sont actuellement présents et agissent  de l’Afghanistan au Mali et risquent à l’avenir de s’étendre bien au delà encore (Moyen Orient, Afrique, Pays du Golfe).  Des milliers de jeunes adhèrent aujourd’hui à leurs idées et les soutiennent. C’est la une vérité indéniable que nous n’avons jamais cessé d’exprimer et de répéter dans la presque totalité de nos écrits. A bon entendeur salut !

         

    

   

  

05/08/2014

Auteur: BOUHOUCH (1:47 pm)

                            

    Nous suivons de près et quotidiennement les événements de Gaza, auxquels nous avons déjà consacré quatre articles. Nous avons donné à plusieurs reprises notre avis sur cette tragédie humaine, un avis exprimé sincèrement, avec franchise et sans parti pris aucun, sachant qu’Israël et la Palestine sont condamnés, en tant que voisins géographiques, à cohabiter et à vivre en paix.  Et cela n’est possible qu’après un règlement définitif du problème territorial. Seulement voila, y a t- il aujourd’hui une logique en politique ?  Ou seuls les intérêts économiques et stratégiques commandent les décisions et l’action des Etats ?

    Les dirigeants israéliens persistent depuis 1967, dans leur refus de quitter définitivement et complètement  les territoires arabes occupés, à savoir d’une part la Palestine avec ses deux parties : la Cisjordanie avec Jérusalem Est et la bande de Gaza et d’autre part la Syrie dont le Golan demeure sous autorité de le l’Etat hébreux. C’est là où réside tout  le problème qui oppose depuis 47 ans  Arabes et Israéliens. En vérité ce sont les Etats-Unis qui ne veulent pas et ne souhaitent pas une paix durable dans cette région du monde. Une Syrie, une Libye, un Liban et un Irak déchirés par des guerres civiles réjouissent l’Occident en général et les USA en particulier. Des pays arabes unis, avec des gouvernements stables et démocratiquement élus, n’arrangent certainement pas les affaires des pays occidentaux. Il faut donc diviser ces pays, les opposer les uns aux autres, de manière à pouvoir mieux les exploiter et les dominer.

    Dans le cas de la Palestine, les USA et leur allié Israël se réjouissaient des problèmes internes qui divisaient, hier encore, le peuple palestinien de Gaza et de la Cisjordanie. Le dernier rapprochement entre les deux fractions sœurs de la Palestine (le Hamas et Ramallah) ont écoeuré, agacé les ennemis du peuple palestinien et contrarié leur desseins et leurs plans. D’où l’énervement du gouvernement de Netannyahou et sa ruse machiavélique de provoquer ce conflit avec le Hamas dans le but de l’affaiblir et de le déstabiliser. Les dégâts humains et matériels subis par les adeptes de Khaled Méchaal le grand patron du Hamas, vont, pense-t-on,  décourager les arabes et les dissuader pour une longue période et retarder, encore une fois, une éventuelle solution du conflit. Cette région du proche et Moyen Orient ainsi que le golfe arabique doivent rester en permanence le théâtre de guerres fratricides politiques, territoriales, ou confessionnelles et ce, au grand plaisir de l’Occident.

    Pour nous limiter à la seule situation à Gaza, disons franchement que les USA ne désirent nullement l’érection d’un Etat palestinien indépendant et souverain qui risque « d’infester » la région avec ses idées islamistes, au détriment bien entendu des intérêts de Washington et de ses alliés (L’Egypte de Sissi, l’Arabie saoudite de la famille princière d’Ibn Saoud et les autres principautés du Golfe). Dans un article publié le 1er août dernier par l’association France Palestine Solidarité, il est dit notamment que « la résistance en Palestine n’est que du terrorisme et de cette façon là, fait partie de la guerre américaine contre le terrorisme islamique ». Ce passage exprime clairement la position réelle des USA. Ce même premier août, Barak  Obama a dit ce qu’il pensait de la mort de deux soldats  et l’enlèvement d’un sous lieutenant de l’armée israélienne « J’ai condamné dit-il sans équivoque la mort de ces deux militaires »  Et ajoutant, sur un ton ferme et autoritaire, « je demande au Hamas  la libération immédiate du soldat enlevé ». Obama fait même de cette libération une condition pour un cessez le feu. On dirait qu’il parle au nom et à la place d’Israël.

    Le président américain a-t-il oublié les milliers de citoyens palestiniens qui tombent, chaque jour comme des mouches, sous les balles de l’armée israélienne ? A-t-il oublié ou veut-il ignorer le paysage de tous ces bâtiments en ruine et les milliers de civiles (hommes, femmes et enfants) sans abris, sans eau potable, sans médicaments et sans nourriture ? Il est normal, dans ces conditions, qu’Israël, soutenu et armé par l’Amérique, continue impunément à dévaster ce petit territoire et à massacrer son peuple.

    Je rappelle seulement à l’Occident que tous ces Emirs et hauts gradés militaires qui sont actuellement à la tête des Etats du Proche et Moyen Orient et des Etats du Golfe finiront tôt ou tard par être chassés. L’Occident commet aujourd’hui une erreur historique en soutenant ces régimes fantoches et impopulaires au lieu de tendre la main aux révolutionnaires arabes qui représentent l’écrasante majorité silencieuse. Cet engouement islamique qui fait peur aux Etats-Unis et à l’Europe n’est qu’un moyen pour rassembler et motiver les mécontents de ces peuples sous-développés et exploités, les unir derrière un idéal et un but. Se libérer du joug néocolonialiste reste leur priorité et une première étape avant une indépendance totale. L’islamisme est justement ce moyen de motivation et de rassemblement,  comme autrefois le nationalisme. L’avenir sera, toujours sous la pression des peuples, constitué par des régimes démocratiques issus d’élections libres. Une fois ces pays dégagés de l’emprise des guerres religieuses entre différentes sectes et fractions tribales, ils comprendront que la LAICITE est le meilleur moyen de vivre ensemble, dans une société multiconfessionnelle où le fanatisme religieux et racial sera banni à jamais. Non ! Ce n’est  là ni un rêve, ni une utopie. Les foyers de guerres actuels entre des sectes et des tribus arabes rivales sont allumés et alimentés par les intrigues du néocolonialisme, pour mieux exploiter ces peuples. C’est là une vérité indubitable. L’Europe a été, pendant plusieurs siècles, plongée  dans ce genre de situation, avant de s’en sortir.       

      Cessons donc cette exploitation honteuse et ces intrigues au Proche et Moyen Orient et engageons l’avenir sur la voie d’une coopération plus juste entre l’Orient et l’Occident, une coopération basée sut l’équité et le respect de l’autre.               

31/07/2014

Auteur: BOUHOUCH (1:13 pm)

       LA PART DE RESPONSABILITE DE L’OCCIDENT 

                        Dans l’Hécatombe de Gaza                 

             

  Le conflit israélo palestinien perdure, s’enlise et risque de devenir, avec le temps, un conflit islamo occidental. Le monde musulman n’a plus aucun doute sur l’attitude équivoque et confuse des grandes puissances, Etats-Unis et Union Européenne notamment. Je dirai, si je ne me trompe, que le comportement de ces Etats est motivé, avant tout, par des préoccupations économiques et électorales. Les dirigeants occidentaux élus, pour un temps limité, fondent leur politique sur des considérations à court terme et jamais à moyen et long terme. Après moi le déluge !

  Je défie les présidents américain et français de pouvoir voter un jour, au conseil de sécurité, un texte contraignant Israël à quoi que ce soit ou  condamnant ses agissements inhumains,  ou encore et surtout, lui donnant l’injonction de quitter les territoires occupés depuis 1967.

  Comment comprendre que Barak Obama demande aujourd’hui un cessez le feu suivi du désarmement de la bande de Gaza ? Autrement dit, il désire, comme le souhaite d’ailleurs son allié Tel Aviv, que les Palestiniens demeurent désarmés et éternellement colonisés, coupés du reste du monde, asphyxiés dans leur fief, pendant qu’Israël reste sur le pied de guerre et  garde, quant à lui, tout son arsenal militaire  et continue, impunément, ses incursions dans le territoire palestinien, des incursions qui durent et deviennent tout simplement des acquisitions définitives. Comment, dans ces conditions, concevoir la paix avec un tel belligérant ? Une paix, réellement voulue et acceptée, demande des concessions de par et d’autre. Or Israël ne désire faire aucun pas en arrière, aucun geste de paix et  ne rien céder. Il persiste dans sa volonté de continuer à occuper Jérusalem Est, défiant ainsi  plus d’un milliard et demi de musulmans à travers le monde.

    L’armée israélienne continue de bombarder sans relâche le petit territoire de Gaza, tuant des centaines de civils innocents dont les cadavres jonchent, partout le sol, comme des feuilles mortes. Les constructions : habitations, commerces, hôpitaux et écoles, tombent comme des châteaux de cartes. Quel paysage apocalyptique et quelle honte pour l’humanité !  

   Devant cette barbarie la communauté internationale reste muette et impuissante, incapable d’imposer quoi que ce soit  à Netannyahou qui défie aujourd’hui le monde entier, donnant ainsi la preuve qu’Israël est actuellement la plus grande puissance de la planète. Nous avons dit dans un article précédent, que la plupart des administrations  occidentales sont dirigées et influencées  par de hauts cadres (ministres et ambassadeurs compris) d’origine juive.  Il est donc normal que certains Etats restent les mains liées et ne peuvent prendre aucune décision ni émettre le moindre jugement qui puisse mécontenter le Lobby juif.

   Seulement, croyez moi, cette situation ne pourra pas durer trop longtemps encore. Ouvrons un peu les yeux, tous ces mouvements de Jihadistes, taxés de terroristes, prennent de plus en plus d’ampleur et s’organisent de mieux en mieux. Si on cherche un jour à s’expliquer les raisons de leurs actions, on comprendra que les hommes de ces mouvements et organisations islamiques ne sont pas des égarés et que leur activité n’est pas du tout, comme on veut nous le faire croire, une entreprise capricieuse et insensée. Au Sahel, comme en Afghanistan, ces groupes armés disent qu’ils  combattent les intérêts occidentaux. Au Moyen Orient, ils désirent, expliquent-ils, balayer les régimes de certains pays arabes qu’ils considèrent comme étant acquis à l’Occident.

    Je ne veux en aucun  qu’on laisse entendre que je me fais ici l’avocat de ces Jihadistes dont je désapprouve et condamne et les idées et l’action. Le monde musulman n’a que faire de régimes à l’iranienne. Il faut préciser toutefois que la jeunesse arabe et africaine, de par le monde,  nourrit, de plus en plus, un certain penchant pour ces organisations qui cherchent, dit-on, à libérer les pays islamiques de l’emprise occidentale, une emprise qu’ils considèrent comme une nouvelle forme de colonialisme.

    C’est pourquoi nous disons et affirmons, dans cet article, que le massacre du peuple palestinien, les intrigues américaines qui consistent à protéger certains régimes arabes pourris et de tolérer, pour ne pas dire encourager, l’occupation juive des Lieus Saints de l’Islam, ne fait que raviver la haine des islamistes contre l’Occident. Nous pensons, pour notre part, que le meilleur moyen de combattre ce qu’on appelle aujourd’hui le terrorisme des Islamistes, est de changer carrément de politique dans les rapports avec ces pays arabes et africains et de ne plus continuer à les considérer comme des vaches laitières. Il existe aujourd’hui dans tous ces Etats, une pépinière de jeunes, dont un grand nombre d’universitaires, qui n’acceptent plus cette exploitation des richesses  de leurs pays .ni l’humiliation subie par le peuple musulman de Palestine, ni enfin et surtout, l’annexion par l’Etat hébreux, de leur lieu saint d’Al Kods.      

 

25/07/2014

Auteur: BOUHOUCH (2:23 pm)
l

         

    Plus de trois semaines après le déclenchement du conflit entre Israël et le Hamas,  les hostilités continuent et s’intensifient de jour en jour. Les bombardements des civils palestiniens deviennent de plus en plus nourris, meurtriers et sauvages, n’épargnant ni lieux de cultes ni hôpitaux ni écoles. Pour la seule journée de ce jeudi 24 juillet un des tirs de l’aviation israélienne a fait 15 morts et plusieurs blessés parmi les élèves d’un établissement scolaire. Le nombre total des morts, à ce jour, dépasse les 750. Cet excès d’agressivité ne peut s’expliquer que par la hargne,  la haine  farouche, ancestrale et inassouvissable de l’Etat hébreux et des juifs en général à l’égard des musulmans. On me dira que ces derniers ne portent, pas non plus, dans leur cœur le peuple juif, considéré comme l’ennemi éternel de l’Islam. C’est vrai.

    Ce sont là des sentiments et des rancoeurs qui n’ont plus leur raison d’être dans notre société actuelle. Les guerres de religion ont eu leur temps. Les conflits de voisinage et d’hégémonie qui ont, pendant longtemps, ensanglanté l’Europe font maintenant partie du passé. Les rêves de Napoléon et d’Hitler d’étendre démesurément leurs frontières, de dominer et de soumettre à leurs volontés, tout le continent européen, nous parait aujourd’hui ridicule et chimérique. Tous ces pays et ces peuples ont compris maintenant que la meilleure façon de vivre est de vivre en paix. L’Allemagne, la France ou le Luxembourg indépendamment  de leurs étendues géographiques  ont la même voix à l’ONU et au conseil européen. 

    Pourquoi Israël s’entête-t-il aujourd’hui à vouloir grignoter quelques mètres carrés par ci et par là, au risque de perpétuer une tension entre des pays voisins que la géographie condamne à coexister et à former une communauté humaine complémentaire sur les plans social et économique. Bien entendu, tout être humain doit est libre d’embrasser la confession qu’il a choisi et de la pratiquer comme il l’entend. Quand je dis cela, je pense également aux guerres fratricides que se livrent actuellement certaines fractions islamiques du Moyen Orient, notamment en Irak entre Chiites et malékites et que sais-je encore. N’est ce pas là le comble même de l’ignorance et de la stupidité !

    Pour revenir au sujet qui nous préoccupe, à savoir le conflit israélo-palestinien, nous confirmons ici, n’en déplaise à certains commentateurs fanatiques, aveuglés par la haine raciste, que le Hamas n’est pas, comme on le qualifie, une organisation terroriste mais bel et bien une formation nationaliste qui lutte pour l’indépendance de son pays, exactement comme le FLN que les Français considéraient autrefois comme une formation séditieuse et émeutière. Nous l’avons dit dans un article précédent, la carte d’Israël et de la Palestine a été fixée par l’ONU. Pourquoi commettre cette atrocité de massacrer tout un peuple et de détruire ses hôpitaux et ses écoles, pour s’accaparer de quelques quartiers arrachés par la force à leurs habitants.

    Pour Jérusalem Est, nous rappelons que par le vote d’une loi en1980, Israël a placé un verrou, empêchant ainsi toute solution de ce malheureux problème. Un texte voté par la Knesset a, en effet, fait de toute la ville de Jérusalem la capitale ETERNELLE ET INDIVISIBLE de l’Etat hébreux. Entêtement ou cupidité ? Israël, par cette loi, s’est tout simplement mis dans une situation inextricable. Cette annexion de la partie Est de la ville n’a d’ailleurs jamais été reconnue officiellement par la communauté internationale, même pas par les USA, l’allié traditionnel de Tel Aviv. L’annulation de ce texte de loi ne peut être décidée maintenant que par une majorité de l’instance législative, ce qui nous paraît pratiquement impossible, étant donné la composition très disparate de la Knesset et l’influence des juifs orthodoxes au sein de cette assemblée. Autrement dit, Israël et la Palestine se trouvent aujourd’hui dans l’impasse et le resteront pour longtemps encore. En témoigne l’isolement, dans la région, de l’Etat juif et son emprisonnement derrière une muraille de protection, ainsi que l’état précaire des territoires palestiniens.  

   Disons enfin que le fait d’imposer un blocus inhumain et permanent à la bande de gaza, de limiter la circulation des personnes dans l’ensemble des territoires occupés et d’interdire aux jeunes palestiniens l’accès à leur lieu de culte d’Al Kods, n’est pas, du tout,  de nature à favoriser, à l’avenir, une quelconque solution de ce problème. Et croyez moi, ce ne sont nullement  ces restrictions ni les bombardements par l’aviation et à l’arme lourde qui vont décourager les combattants palestiniens. C’est là l’avis de l’ensemble de la communauté musulmane qui suit de près la situation et la déplore.

     

05/05/2013

Auteur: BOUHOUCH (5:19 pm)

          JEAN Marc Ayrault réunit tous les cadres du PS

           Et quelques éléments de la DST fidèles au parti

 

    Je vous ai réunis aujourd’hui, Mesdames et Messieurs, pour vous faire part des préoccupations du gouvernement devant le mécontentement des Français qui a tendance à prendre des proportions fort inquiétantes.

     Nous savons tous que l’opposition et plus particulièrement l’UMP, est derrière cette campagne d’intoxication qu’elle alimente et entretient quotidiennement dans le but de nous discréditer et de nous salir auprès des électeurs.

     Selon le dernier rapport des Renseignements Généraux la cote du président de la République continuera encore et encore à dégringoler. Oui Messieurs, notre gouvernement est un bateau en dérive, prêt à faire naufrage. Tous les sondages indiquent que trois citoyens sur quatre ne veulent plus de notre président...ET ceci est grave...

     Alors MR Hollande nous ordonne, à nous tous de ne pas nous laisser faire et de continuer à lutter et à tenir tête. Il n’est pas question  de rendre les armes. Notre parti est connu pour être un groupement de guerre, spécialiste dans la propagande, les critiques et l’anéantissement de l’adversaire. Notre ennemi, nous le connaissons tous : c’est l’UMP avec toutes ses têtes qui ne sont pas des saints, sans oublier leur grand maestro Nicolas Sarkozy.

     Alors cherchez et fouillez dans leur présent et leur passé, dans leur vie privée, celle de leurs épouses et de leurs enfants. Ne négligeons rien. Nous devons analyser chaque détail de leurs activités, chaque mot prononcé pour l’exploiter contre eux. Salissons les avant qu’ils parviennent à nous salir.

    Sachez encore une fois que le PS est en danger, que la droite est en passe de récupérer tout le terrain perdu pour nous chasser du pouvoir, un pouvoir que nous avons acquis après des années de labeur..

     A partir de ce jour nous ne devons plus perdre une minute.

     Les homosexuels que nous avons soutenus dans leur droit au mariage pour tous, ont le devoir de nous aider à leur tour...

« 1 2 (3) 4 5 6 ... 10 »

Copyright © 2008 - 2021 - Blog-Media - La plateforme multi-blogs du Net