ID Passe
Moi aussi, je veux un Blog : je m'inscris ICI
Menu Principal
Moteur weBlogs
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Conserver

Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Stats inscriptions
 Inscrits:
  aujourd'hui: 0
  hier: 0
  Auteurs: 213
Dernier: matieux

 En ligne:
  Invités : 0
  Auteurs : 13
  Total: 13
[Détail]
 Infos site

Historique
«  «  2021 Octobre  »  »
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
Promo

Top-Five !
1 Keltouma 712
2 motpassant 614
3 vilistia 433
4 atanetbout 347
5 lydwine 238
.../...

Telecharger Skype - France , le portail du téléphone gratuit

Noogle, fournisseur de sites web

BLOGs - Article de flotiront
 Publier les articles de flotiront

26/01/2015
Ambiances

Auteur: flotiront (9:36 pm)
1ère scène
La nuit est tombée sur ce lieu
Qui se voudra plein de magie
Et propice à tout enchantement.

Une foule se tient prêt à accueillir
Avec ferveur tous ces musiciens dans leurs costumes
Aux couleurs vives et taillés sur mesure.

Les spectateurs assis sur leurs sièges fait de pierre ou de bois
Attendent avec impatience l'apparition de formations
Emergeant d'une sorte de lueur fumante
Créée par des projecteurs puissants installés ici et là.

Les murailles, au-dessus de l'arène, semblent danser et se mouvoir
Dans une splendeur sans pareille.
Et puis une émotion saisit les coeurs de tout un peuple
Qui exulte et exprime son bonheur
De se laisser transporter par cette scène
Qui s'anime et tient en haleine l'âme de ces visiteurs d'un soir.

2ème scène
De toutes directions affluent des curieux,
Attirés par des rengaines qu'interprète un drôle de pianiste,
Habillé d'un képi et d'un blouson qui lui donne une drôle de dégaine.

Il passe d'un style à un autre arrivant ainsi à tenir en haleine tous ces braves passants, chacun essayant de s'identifier au domaine qui lui correspond.

Ses mains tantôt courent, tantôt traînent sur ce clavier avec lequel il communie et ceux qui l'écoutent en oublient leurs migraines, leur bedaine.

L'atmosphère est sereine, bonne enfant,
Et l'on repartira de ce lieu de divertissement
Avec des souvenirs qui s'inscriront dans la veine du temps.

3ème scène
Il roule sur une voie étroite qui serpente les collines,
Dont la douceur des formes apporte à l'âme de ce voyageur,
Des souvenirs qu'il se plaît à faire revivre dans sa mémoire.

Ciel aux couleurs ternes et déroulant sa toile grise,
Troupeaux de moutons se délectant d'une herbe abondante,
Bandes d'asphalte se perdant dans ces contrées sauvages,
Côtes tentant d'apprivoiser une mer tantôt houleuse, tantôt fougueuse,
Je me laisse entraîner par ce train mythique
Qui semble faire cavalier seul vers sa destination finale,
Car il n'y vraiment pas foule dans cette voiture dans laquelle je me suis installé.

Une jeune femme à la peau rousse me sourit et j'en suis troublé.
Elle porte une blouse d'un pourpre discret.
Sur ses genoux repose un ouvrage
Dont l'auteur s'affiche en caractères gras sur la page de garde.
Proust, voilà un personnage qui a toujours fasciné mon esprit.

Les voyages apportent sans cesse quelque chose d'insolite, de surprenant
Pour celui qui aborde l'existence à la façon d'une aube nouvelle.

Lire le Blog de flotiront | commentaire(s) (0) | Lus (1918)
Imprimer cette page sympa Envoyer ce blog  un ami
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat

Copyright © 2008 - 2021 - Blog-Media - La plateforme multi-blogs du Net