ID Passe
Moi aussi, je veux un Blog : je m'inscris ICI
Menu Principal
Moteur weBlogs
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Conserver

Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Stats inscriptions
 Inscrits:
  aujourd'hui: 0
  hier: 0
  Auteurs: 216
Dernier: LadyCorner

 En ligne:
  Invités : 0
  Auteurs : 12
  Total: 12
[Détail]
 Infos site

Historique
«  «  2021 Janvier  »  »
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
Promo

Top-Five !
1 Keltouma 712
2 motpassant 614
3 vilistia 433
4 atanetbout 343
5 lydwine 238
.../...

Telecharger Skype - France , le portail du téléphone gratuit

Noogle, fournisseur de sites web

BLOGs - Article de BOUHOUCH
 Publier les articles de BOUHOUCH

05/08/2014
Conflit israélo palestinien ou américano palestinien

Auteur: BOUHOUCH (1:47 pm)

                            

    Nous suivons de près et quotidiennement les événements de Gaza, auxquels nous avons déjà consacré quatre articles. Nous avons donné à plusieurs reprises notre avis sur cette tragédie humaine, un avis exprimé sincèrement, avec franchise et sans parti pris aucun, sachant qu’Israël et la Palestine sont condamnés, en tant que voisins géographiques, à cohabiter et à vivre en paix.  Et cela n’est possible qu’après un règlement définitif du problème territorial. Seulement voila, y a t- il aujourd’hui une logique en politique ?  Ou seuls les intérêts économiques et stratégiques commandent les décisions et l’action des Etats ?

    Les dirigeants israéliens persistent depuis 1967, dans leur refus de quitter définitivement et complètement  les territoires arabes occupés, à savoir d’une part la Palestine avec ses deux parties : la Cisjordanie avec Jérusalem Est et la bande de Gaza et d’autre part la Syrie dont le Golan demeure sous autorité de le l’Etat hébreux. C’est là où réside tout  le problème qui oppose depuis 47 ans  Arabes et Israéliens. En vérité ce sont les Etats-Unis qui ne veulent pas et ne souhaitent pas une paix durable dans cette région du monde. Une Syrie, une Libye, un Liban et un Irak déchirés par des guerres civiles réjouissent l’Occident en général et les USA en particulier. Des pays arabes unis, avec des gouvernements stables et démocratiquement élus, n’arrangent certainement pas les affaires des pays occidentaux. Il faut donc diviser ces pays, les opposer les uns aux autres, de manière à pouvoir mieux les exploiter et les dominer.

    Dans le cas de la Palestine, les USA et leur allié Israël se réjouissaient des problèmes internes qui divisaient, hier encore, le peuple palestinien de Gaza et de la Cisjordanie. Le dernier rapprochement entre les deux fractions sœurs de la Palestine (le Hamas et Ramallah) ont écoeuré, agacé les ennemis du peuple palestinien et contrarié leur desseins et leurs plans. D’où l’énervement du gouvernement de Netannyahou et sa ruse machiavélique de provoquer ce conflit avec le Hamas dans le but de l’affaiblir et de le déstabiliser. Les dégâts humains et matériels subis par les adeptes de Khaled Méchaal le grand patron du Hamas, vont, pense-t-on,  décourager les arabes et les dissuader pour une longue période et retarder, encore une fois, une éventuelle solution du conflit. Cette région du proche et Moyen Orient ainsi que le golfe arabique doivent rester en permanence le théâtre de guerres fratricides politiques, territoriales, ou confessionnelles et ce, au grand plaisir de l’Occident.

    Pour nous limiter à la seule situation à Gaza, disons franchement que les USA ne désirent nullement l’érection d’un Etat palestinien indépendant et souverain qui risque « d’infester » la région avec ses idées islamistes, au détriment bien entendu des intérêts de Washington et de ses alliés (L’Egypte de Sissi, l’Arabie saoudite de la famille princière d’Ibn Saoud et les autres principautés du Golfe). Dans un article publié le 1er août dernier par l’association France Palestine Solidarité, il est dit notamment que « la résistance en Palestine n’est que du terrorisme et de cette façon là, fait partie de la guerre américaine contre le terrorisme islamique ». Ce passage exprime clairement la position réelle des USA. Ce même premier août, Barak  Obama a dit ce qu’il pensait de la mort de deux soldats  et l’enlèvement d’un sous lieutenant de l’armée israélienne « J’ai condamné dit-il sans équivoque la mort de ces deux militaires »  Et ajoutant, sur un ton ferme et autoritaire, « je demande au Hamas  la libération immédiate du soldat enlevé ». Obama fait même de cette libération une condition pour un cessez le feu. On dirait qu’il parle au nom et à la place d’Israël.

    Le président américain a-t-il oublié les milliers de citoyens palestiniens qui tombent, chaque jour comme des mouches, sous les balles de l’armée israélienne ? A-t-il oublié ou veut-il ignorer le paysage de tous ces bâtiments en ruine et les milliers de civiles (hommes, femmes et enfants) sans abris, sans eau potable, sans médicaments et sans nourriture ? Il est normal, dans ces conditions, qu’Israël, soutenu et armé par l’Amérique, continue impunément à dévaster ce petit territoire et à massacrer son peuple.

    Je rappelle seulement à l’Occident que tous ces Emirs et hauts gradés militaires qui sont actuellement à la tête des Etats du Proche et Moyen Orient et des Etats du Golfe finiront tôt ou tard par être chassés. L’Occident commet aujourd’hui une erreur historique en soutenant ces régimes fantoches et impopulaires au lieu de tendre la main aux révolutionnaires arabes qui représentent l’écrasante majorité silencieuse. Cet engouement islamique qui fait peur aux Etats-Unis et à l’Europe n’est qu’un moyen pour rassembler et motiver les mécontents de ces peuples sous-développés et exploités, les unir derrière un idéal et un but. Se libérer du joug néocolonialiste reste leur priorité et une première étape avant une indépendance totale. L’islamisme est justement ce moyen de motivation et de rassemblement,  comme autrefois le nationalisme. L’avenir sera, toujours sous la pression des peuples, constitué par des régimes démocratiques issus d’élections libres. Une fois ces pays dégagés de l’emprise des guerres religieuses entre différentes sectes et fractions tribales, ils comprendront que la LAICITE est le meilleur moyen de vivre ensemble, dans une société multiconfessionnelle où le fanatisme religieux et racial sera banni à jamais. Non ! Ce n’est  là ni un rêve, ni une utopie. Les foyers de guerres actuels entre des sectes et des tribus arabes rivales sont allumés et alimentés par les intrigues du néocolonialisme, pour mieux exploiter ces peuples. C’est là une vérité indubitable. L’Europe a été, pendant plusieurs siècles, plongée  dans ce genre de situation, avant de s’en sortir.       

      Cessons donc cette exploitation honteuse et ces intrigues au Proche et Moyen Orient et engageons l’avenir sur la voie d’une coopération plus juste entre l’Orient et l’Occident, une coopération basée sut l’équité et le respect de l’autre.               

Lire le Blog de BOUHOUCH | commentaire(s) (0) | Lus (2914)
Imprimer cette page sympa Envoyer ce blog  un ami
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat

Copyright © 2008 - 2021 - Blog-Media - La plateforme multi-blogs du Net