ID Passe
Moi aussi, je veux un Blog : je m'inscris ICI
Menu Principal
Moteur weBlogs
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Conserver

Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Stats inscriptions
 Inscrits:
  aujourd'hui: 0
  hier: 0
  Auteurs: 230
Dernier: DavidDuboi

 En ligne:
  Invités : 0
  Auteurs : 13
  Total: 13
[Détail]
 Infos site

Historique
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
Promo


Top-Five !
1 Keltouma 712
2 motpassant 614
3 vilistia 433
4 atanetbout 343
5 lydwine 238
.../...

Telecharger Skype - France , le portail du téléphone gratuit

Noogle, fournisseur de sites web

BLOGs - Article de Keltouma
 Publier les articles de Keltouma

05/11/2010
Au gré des vents (Sacrée main)

Auteur: Keltouma (9:49 am)

La vie reprenait son petit train, je trimais toujours, content de voir mes  enfants grandir, et recevoir  les frères d’armes de « père Hammou » une fois par mois.

Ils venaient presque tous, très heureux de se retrouver et encore plus de manger le plat  que certains n’avaient plus  goûté depuis des années Aicha était toujours volontaire pour leur préparer de succulents gâteaux marocains et de  leur partager leur thé à la menthe, mais ce qui  les contraignait un petit peu, c'était qu'elle leur partageait  aussi leurs cigarettes .

Ces vieux légionnaires n’arrivaient pas à admettre, qu’une femme musulmane puisse fumer  et c’était parti pour une longue discussion religieuse . Certains d’entre eux, ne reconnaissent pas, après presque un demi-siècle de vie en France, que la femme soit  l’égale de l’homme. Pourtant je n’ai jamais senti que Aicha était inférieur à moi en quelque point que se soit, bien au contraire, c’était elle qui me donnait toute cette force de résistance !

Cette supériorité de l’homme que les amis de père Hammou voulaient m’inculquer à tout prix  s’estompait dès que je remettais le tablier de mlle Lola.

Ma virilité ne se faisait sentir que l’espace d’un enterrement.

L’un de ces anciens combattants nous raconta un jour l’histoire du corbeau qui voulait apprendre à marcher comme la colombe mais qui n’avait pas pu. Lorsqu’il avait voulu revenir à sa marche initiale, il découvrit qu’il avait oublié comment faire.

Cette histoire m’avait beaucoup marqué !

J’étais un peu comme ce corbeau, et j’en étais réellement malheureux !

Pourtant je devais me sentir heureux d’avoir un travail « stable », une belle femme et deux petits enfants, et surtout de vivre dans un pays réputé pour sa liberté. Un havre du bonheur, où, il n’y aurait que de bonnes choses,  comme disaient les  politiciens à la télé : la  terre de la « liberté » !

Pourtant je sentais que cette liberté est toute relative, et qu’elle avait un goût d’inachevé, puisqu’elle n’était pas la même pour tout le monde !

Oui  nous étions bien libres, mais seulement de crever à défaut de travailler dix huit heures par jour ! 

C’est peut être un paradis mais sûrement pas pour nous, puisque nous n’avions visité aucun site touristique, même pas  la tour « Eifel ».

Justement c’est lorsque j’avais l’intention d’aller monter sur  cette très haute tour que j’ai eu le fameux accident, où j’avais perdu ma main gauche.

J’étais venu seul.

Heureusement car autrement, si Aicha m’accompagnait, Dieu seul sait, ce qui aurait été devenu de mes enfants et qui aurait pu les  prendre en charges durant les trois ans les plus sombres de notre vie ?

 

.
Lire le Blog de Keltouma | commentaire(s) (0) | Lus (2020)
Imprimer cette page sympa Envoyer ce blog  un ami
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat

Copyright © 2016 - Blog-Media - La plateforme multi-blogs du Net