ID Passe
Moi aussi, je veux un Blog : je m'inscris ICI
Menu Principal
Moteur weBlogs
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Conserver

Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Stats inscriptions
 Inscrits:
  aujourd'hui: 0
  hier: 0
  Auteurs: 213
Dernier: matieux

 En ligne:
  Invités : 0
  Auteurs : 7
  Total: 7
[Détail]
 Infos site

Historique
«  «  2021 Octobre  »  »
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
Promo

Top-Five !
1 Keltouma 712
2 motpassant 614
3 vilistia 433
4 atanetbout 347
5 lydwine 238
.../...

Telecharger Skype - France , le portail du téléphone gratuit

Noogle, fournisseur de sites web

BLOGs - Article de flotiront
 Publier les articles de flotiront

28/03/2009
L'enfant de nulle part

Auteur: flotiront (7:30 pm)
Il est là cet enfant,
Que j'avais laissé un  jour sur une route déserte.
Je désire vivement lui adreser la parole.
Pourtant, les mots me manquent.
Mes pensées s'embrouillent, s'entremêlent dans ma tête.
Tant d'années ont passé depuis que nous nous sommes quittés,
Chacun à la recherche de son propre monde.
Ils sont devenus comme deux étrangers,
Qu'une blessure trop profonde avait séparés.
Dans leurs regards se lit une histoire bien dramatique,
Et que seul le silence a su étouffer.

Mais aujourd'hui, moi, l'adulte dans la fleur de l'âge,
Je veux tendre la main à cet enfant orphelin,
Livré à lui-même et emporté bien loin de ses racines.

Il a tant pleuré, hurler son mal de vivre,
Et je n'étais pas là pour le consoler, le serrer dans mes bras,
Et lui glisser quelques paroles empreintes de tendresse, de douceur.

Je ne me suis jamais senti si proche de lui,
Qu'en ce jour de retrouvailles, que j'appelle de toutes mes forces.

Par mes absences répétées,
Par mes coups de gueule pour des moins que rien,
Par mes insouciances qui m'ont mis en péril bien des fois,
Par une recherche fiévreuse de nourritures capables de combler mon vide existentiel,
Je t'avais tourné le dos,
Te laissant sans repères, sans ancrages.

Toi, l'enfant qui portait au plus profond de ton coeur,
Cette graine de vie, merveilleuse et fragile à la fois,
Porteuse de rêves, de batailles, de pays enchanteurs,
Tu ne l'as pas considérée comme telle,
Et le vent de la honte, de la culpabilité, de la haine est venu la dissiper
aux quatre extrémités de la terre.
Il t'a lui aussi emporté,
Faisant de toi un être indomptable, imprévisible, manipulateur et égocentrique.

Tu aurais tant voulu te cacher dans les entrailles de la terre,
Ordonner aux montagnes de s'écrouler sur toi.
Mais le ciel te refusait cette alternative et il te fallait survivre,
Malgré ces coups de poignard qui t'arrivaient en plein coeur,
Te laissant dans un total désarroi.

Oui, je veux prononcer sur toi, mon enfant,
Une salutation de bienvenue.
Je désire t'ouvrir ma maison,
Car sans toi elle me semble bien vide.
Je réclame ta présence auprès de l'adulte que je suis aujourd'hui.
Réjouis-moi par les secrets de ton coeur,
Ces mots qui t'appartiennent,
Comme une sève nécessaire à l'émergence de la vie.

Où sont ces rêves qui n'étaient connus que de toi-même,
Ces aventures que tu caressais, et dont tu te voyais déjà,
Comme le héros d'une belle histoire à venir ?

J'ai entendu tes cris qui semblaient n'avoir d'échos que ta propre prison,
Ta rébellion qui n'était pour toi que le seul adage à l'insupportable.

Nous sommes ici toi et moi.
Et pour la première fois,
Dans ce lieu tranquille,
A l'abri des regards inquisiteurs,
Je t'invite à m'ouvrir ton univers,
Pour que, à mon tour,
Je puisse prendre mon envol,
Et parvenir à ma cime,
A l'image de cette montagne m'invitant à la conquérir.
Lire le Blog de flotiront | commentaire(s) (0) | Lus (2356)
Imprimer cette page sympa Envoyer ce blog  un ami
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat

Copyright © 2008 - 2021 - Blog-Media - La plateforme multi-blogs du Net