ID Passe
Moi aussi, je veux un Blog : je m'inscris ICI
Menu Principal
Moteur weBlogs
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Conserver

Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Stats inscriptions
 Inscrits:
  aujourd'hui: 0
  hier: 0
  Auteurs: 226
Dernier: nicoduf

 En ligne:
  Invités : 0
  Auteurs : 9
  Total: 9
[Détail]
 Infos site

Historique
«  «  2019 Août  »  »
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Promo

Top-Five !
1 Keltouma 712
2 motpassant 614
3 vilistia 433
4 atanetbout 343
5 lydwine 238
.../...

Telecharger Skype - France , le portail du téléphone gratuit

Noogle, fournisseur de sites web

BLOGs - Article de Keltouma
 Publier les articles de Keltouma

06/06/2008
Des chiffres qui font peur

Auteur: Keltouma (9:49 am)

Le Maroc vient de lancer "La semaine de l'Autiste". Les statistiques  présentées sont alarmantes: plus de 44 millions d'autistes dans le monde. C'est nettement plus que le nombres des victimes du Sida qui avoisinent les 33 millions. C'est pour cela que je considère personnellement que l'actuelle action d'explication du "phénomène" de l'autisme ne peux être que bénéfique pour cette catégorie de personnes humaines "prisonnières au fonds d'elles mêmes"

Au Maroc quelques 200 milles cas sont recensés, et cela sans tenir compte d'un nombre doublement  plus important des non déclarés et non recensés.

Oui il ne faut pas avoir honte de le dire. Beaucoup de familles, n'hésitent pas à occulter l'existence d'un enfant "Autiste" considérant l'autisme comme une forme de maladie mentale assimilée à la folie . De là ils considèrent l'enfant autiste comme une "honte" qu'il faudrait gérer loin de la "curiosité sociale".

Dans mon blog, j'ai parlé de l'autisme, et j'étais entrain d'écrire directement l'histoire de mon fils autiste. Je me suis arrêté estimant que le sujet n'intéressait que peu de gens, mais les chiffres alarmants révélés par la présente action , m'ont obligé à revoir ma position.Je continue donc mon récit:

Voulant à tout prix sauver mon fils et le libérer de sa prison sociale, j'ai suivi ce phénomène depuis une quinzaine d'années.

J'ai lu pas mal d'articles scientifiques et j'ai longtemps observé l'attitude des gens vis à vis de ces victimes de l'autisme.

Rares sont ceux qui font la distinction entre un autiste et un malade mental. L'amalgame s'étends aussi vers ce qu'on appelle généralement les "mongoliens", alors que ce sont des cas totalement différents. Je ne suis pas médecin , encore moins psychiatre, mais je suis quand même père d'un ex autiste, et je peux vous confirmer que " l'intelligence cognitive" diffère beaucoup d'une catégorie à une autre, et avec elle, les moyens et les chances de guérison.

Personnellement, au début, j'étais toujours gêné lorsque je devais expliquer l'état de mon fils. Je voulais à tout prix montrer à ceux qui voulaient le savoir que mon fils:


       - N'était ni un malade mental, ni un "mongolien"

      -N'était pas dangereux

      -Qu'il était récupérable, et même ,très intelligent

     - Que ce n'était qu'un accident de parcours dans ma famille, et que mes deux autres enfants étaient toujours les premières de leurs classes.( Comme quoi les préjugés nous coincent toujours)

Je n'ai compris que longtemps après pourquoi j'adoptais cette attitude défensive qui m'avait toujours obligé à me justifier alors que je n'avais pas à le faire.

C'est que l'autisme est un cas spécial, car il est intimement lié à la communication avec l'autre, donc avec la société.

Plus l'enfant est isolé de son environnement social, moins il a des chances de guérir. Et plus les gens ne savent pas de quoi il s'agit, plus ils ont tendance à en avoir peur et donc à l'isoler encore plus

A suivre......

Imprimer cette page sympa Envoyer ce blog  un ami
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat

Copyright © 2008 - 2019 - Blog-Media - La plateforme multi-blogs du Net