ID Passe
Moi aussi, je veux un Blog : je m'inscris ICI
Menu Principal
Moteur weBlogs
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Conserver

Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Stats inscriptions
 Inscrits:
  aujourd'hui: 0
  hier: 0
  Auteurs: 215
Dernier: nicoduf

 En ligne:
  Invités : 0
  Auteurs : 16
  Total: 16
[Détail]
 Infos site

Historique
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Promo

Top-Five !
1 Keltouma 712
2 motpassant 614
3 vilistia 433
4 atanetbout 343
5 lydwine 238
.../...

Telecharger Skype - France , le portail du téléphone gratuit

Noogle, fournisseur de sites web

Ministre russe de l’Agriculture : merci aux paysans français qui nous ont appris

Publié par   vilistia   Date   04/03/2016 17:38:57

Ministre russe de l’Agriculture : merci aux paysans français qui nous ont appris l’autosuffisance

4 mars 2016

Le ministre russe de l’Agriculture Alexandre Tkatchev© Yékatérina ChtoukinaSource: Sputnik
Le ministre russe de l’Agriculture Alexandre Tkatchev

Alors que la France connaît une grave crise agricole, RT France a interviewé le ministre russe de l’Agriculture, Alexandre Tkatchev, qui a indiqué qu’avec l’embargo russe, la France avait perdu l’un de ses principaux partenaires sur le plan agricole.

L’embargo russe sur les produits agricoles européens a des répercussions considérables sur le secteur, a déclaré à RT France le ministre russe. Il a évalué les pertes des agriculteurs français à 1 milliard d’euros, soulignant qu’il s’agissait d’un grave coup porté à l’économie française «par ses propres mains». «Cela n’en valait pas la peine», a ajouté Alexandre Tkatchev.

Pour le ministre russe, des secteurs agricoles français comme la production de la viande de volaille, de porc, de fromage ou la production laitière ont subi le pertes les plus lourdes. Par exemple, les fromages français sont remplacés par les fromages biélorusses et suisses. De plus, la Russie développe ce domaine elle-même : des fromageries sont construites. Les premiers résultats sont déjà tangibles : la production de fromage russe a augmenté de 18% en un an et demi.

Encore deux ou trois ans, et on n’aura plus besoin de fromage étranger.

Il existe déjà des produits pour lesquels la Russie est autosuffisante et n’importe plus, a déclaré Alexandre Tkatchev. Il s’agit du blé, du sucre, de l’huile et des pommes de terre. Dans ces secteurs, la Russie ne comptera plus que sur elle-même pour les décennies à venir.

En savoir plus : En pleine crise, François Hollande sous le feu des agriculteurs en colère au Salon de Paris (VIDEO)

Interrogé par RT France sur ce qu’il souhaitait dire au public français, , le ministre russe de l’Agriculture a remercié les agriculteurs français.

Je veux remercier les fermiers français pour nous avoir donné la possibilité de nous nourrir.

La Russie a construit des centaines de fermes, a créé des milliers d’emplois et envisage l’exportation avec confiance, a confié Alexandre Tkatchev à RT France. «Encore deux ou trois ans de sanctions et nous oublierons le marché européens, comme les produits que nous avons importés historiquement. Le moment est venu de nous déshabituer», a-t-il conclu.




Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Les commentaires des utilisateurs sont toujours approuvés
Titre*
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
Code de Confirmation*
Citer un pays francophone:   
( question anti robot_spam )
 
Copyright © 2008 - 2019 - Blog-Media - La plateforme multi-blogs du Net